Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 4 juillet 2018

[Vidéo] Nouveau Berlingo : une camionnette friandise

par

Après dix ans de bons et loyaux services, le Citroën Berlingo monte en gamme.

Le Berlingo c’est deux choses : une sucrerie colorée, créée à Carpentras, ou, sans t à la fin, le légitime successeur de la 2CV fourgonnette. Dans un cas comme dans l’autre, le nouveau Berlingo, marqueur fort de Citroën, se consomme encore par plaisir pour ses nombreuses facettes pratiques et ses multiples capacités de chargement.

Depuis sa naissance, en 1996, Citroën a inventé pour lui le terme de ludospace. La troisième mouture fait preuve d’une vraie personnalité en adoptant la « bouille », ronde et robuste, de l’ensemble de la gamme avec le chevron stylisé qui barre le bouclier.

Mais le véritable intérêt du Berlingo, c’est à l’intérieur qu’on le trouve. À la fois utile et joueur, il possède, par exemple, deux boîtes à gant. Et, à l’arrière auquel on accède par les deux portes coulissantes, trois sièges séparés qui s’escamotent grâce à une commande depuis le coffre pour former un plancher plat intégral. Ce véhicule dispose d’un sacré volume pour tout caser.

Toujours plus de place

Cerise sur le gâteau : conduire le Berlingo n’est pas une punition. Au contraire : affichage tête haute couleur, régulateur de vitesse adaptatif, caméra de recul et bien sûr un écran avec navigation connectée, renforcent la sécurité au volant. Quand il roule à vide, un ballant se fait sentir dans les virages, mais ne le déséquilibre pas. Et la boîte automatique 8 vitesses est un régal de fluidité. Dommage qu’elle ne soit disponible qu’avec le 1,5 blueHDI de 110 chevaux.

Le Berlingo mesure 4,40 m, mais une version XL de 4,75m est à venir. Son prix : 21 850 euros en version de base essence ou diesel. Mais, tout équipé, il peut monter au dessus de 30 000 euros.

Avis de la rédaction  : moins élégant qu’un monospace ou un SUV, le berlingo est avant tout un achat malin, bon à tout faire, qui conviendra aux familles et aux actifs de tous âges. Mais attention, l’équipement complet n’est pas donné.

L'info en continu

Christophe Tharrault prend la présidence de Volvo Trucks France 3 juillet 2018 par Yelen Bonhomme-Allard Nominations Étude : trois quarts des possesseurs de diesel ne changeront rien 4 juillet 2018 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.