Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 22 juin 2018

Voici qu’apparait le nouveau concept du management bienveillant

par

En dehors de ses produits et de son projet, toute entreprise se développe autour de trois axes : son capital, sa structure matérielle, et son personnel. La bonne gestion de ce dernier, mais très important, pan du développement fait couler de l’encre tant il représente maintenant « le » défi à relever face au marché de l’emploi en 2018.

Récemment un nouveau concept d’animation a vu le jour. Axé sur le « management bienveillant », il donnerait de bons résultats sur le terrain selon les experts de différents secteurs d’activités. Mais à bien y regarder, ce concept repose sur des fondamentaux de bon sens qui font souvent déjà partie des habitudes intuitives des meilleurs managers automobiles que nous évaluons. Il est cependant bon à l’occasion de l’évocation du concept de les reformuler pour rafraîchir la mémoire de tous. Ces fondamentaux s’expriment en 4 points :

  • La confiance en l’autre : La personne en face de soi n’est pas un adversaire, l’entreprise n’est plus un lieu de combat entre direction et personnel. Les parties en présence sont avant tout des êtres humains qui doivent gagner leur vie honnêtement et qui peuvent avoir des soucis personnels.
  • La transparence : Expliquer les instructions données, éviter l’impératif, ne pas oublier la concertation. Les interviews des collaborateurs en postes actuellement montrent que beaucoup estiment s’exprimer d’autant mieux si leur manager est une personne plus conviviale qu’autoritaire mais ce sans que personne ne remette en cause l’exigence qu’il doit avoir.
  • La communication : Montrer les conséquences positives de l’application des instructions pour l’ensemble de l’entreprise. Eviter que le personnel ne sache pas pourquoi telle ou telle action a été décidée dans l’un ou l’autre des services. C’est l’exemple des tableaux de bord qui continuent à être fournis à des destinataires qui n’en ont pas l’utilité et qui les stockent dans des sous dossiers de leur messagerie parfois sans même les consulter. Le management bienveillant rappel d’indiquer aux destinataires l’insertion d’une décision et son impact pour l’ensemble des services.
  • L’ouverture : Accepter les idées et les suggestions du personnel. Plus les collaborateurs sont proches du terrain, plus ils sont au contact de la réalité et des améliorations à apporter. La bienveillance du management prône de favoriser la remontée des informations, d’éviter qu’un collaborateur préfère ne rien dire de peur de se faire mal voir par les collègues. L’information doit circuler dans les deux sens mais dans ce cas, les suggestions doivent être suivies d’effets. Si elles ne peuvent pas s’appliquer, il faut l’expliquer à ceux qui ont eu le mérite de les faire.

Cependant ces 4 points n’excluent pas qu’il soit nécessaire d’accepter les petites erreurs des uns et des autres, de proscrire la démagogie relationnelle et de savoir intégrer les difficultés individuelles de chacun. Le principe du management bienveillant souligne que l’époque où les problèmes privés devaient rester aux portes de l’entreprise est révolue. Aujourd’hui dans le milieu professionnel, tout le monde peut connaitre les problèmes privés de tout le monde par les réseaux sociaux. Les collègues d’une entreprise ne se sont pas choisis mais doivent réussir à cohabiter avec confiance. Les difficultés des uns et des autres (divorce, maladies, difficultés familiales, etc…) doivent être prises en compte et pouvoir s’exprimer à l’intérieur de l’entreprise. Mais il appartient au manager bienveillant d’en contrôler l’expansion afin que l’expression de ces tourments personnels ne phagocyte pas toutes les énergies.

Bien qu’il reste axé sur le plan strictement professionnel, le management présenté comme bienveillant consiste à ne pas ignorer les problèmes personnels de ses collaborateurs et peut-être aider d’une manière ou d’une autre ceux qui sont dans la peine à la surmonter. Le management bienveillant se présente comme essentiellement humain. En contrepartie sa mise en place exige du personnel une bonne interprétation. Les collaborateurs ne doivent pas l’assimiler à une faiblesse de la hiérarchie et essayer d’abuser au risque de remettre en cause une partie de l’autonomie ainsi gagnée.

L'info en continu

Un plan de transition énergétique pensé pour vous 22 juin 2018 par Marion Baile, GNFA Le coin formation [Vidéo] Le groupe Bruschet consolide ses objectifs 22 juin 2018 par Yelen Bonhomme-Allard Distribution VN

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.