10 modèles autonomes Renault-Nissan d’ici à 2020

Publié le par

L’Alliance Renault Nissan se donne quatre ans pour mettre au point 10 modèles dotés de la technologie de conduite autonome, proposés à des prix abordables.

10 modèles autonomes Renault-Nissan d’ici à 2020

Les États-Unis, le Vieux Continent mais aussi le Japon et la Chine verront très bientôt sur leurs routes les futurs véhicules autonomes Renault-Nissan. En effet, l’Alliance a annoncé son souhait de commercialiser en grande série 10 véhicules autonomes d’ici à 2020.

Une volonté qui répond à deux objectifs : proposer une gamme toujours plus vertueuse mais aussi sûre, comme l’explique Carlos Ghosn, P-DG de l’Alliance : « atteindre le double objectif de zero émission-zero fatalities est un engagement fort de l’Alliance Renault-Nissan. Cela nous incite à développer des véhicules destinés au grand public, équipés de systèmes de conduite autonome et d’une connectivité optimisée sur trois continents.  »

Deux objectifs dans lesquels l’Alliance s’est déjà fortement investie : près de 300 000 véhicules 100 % électriques ont déjà été écoulés depuis le lancement de la toute première Nissan LEAF en 2010. En parallèle, le nombre d’accidents graves ou mortels à bord de modèles Nissan a reculé de 61 % au Japon en 20 ans, tandis qu’il diminuait de 80 % en 15 ans chez Renault en France. Selon les deux constructeurs, la conduite autonome pourrait permettre de limiter davantage l’erreur humaine à l’origine de 90 % des accidents mortels.

Des fonctionnalités autonomes en option

Ce déploiement du véhicule autonome se fera par étapes : les premiers modèles dotés du système de délégation partielle de conduite, avec la fonction de maintien dans la file, seront opérationnels dès 2016. Suivront ensuite en 2018 les modèles équipés du système changement de file. 2020 sera l’année du lancement du mode de gestion autonome des intersections qui permettra aux véhicules d’anticiper les intersections en ville, sans intervention du conducteur. Toutes ces fonctionnalités seront proposées en option.

Mais l’Alliance ne compte pas s’arrêter là et projette également de lancer une série de nouvelles applications connectés pour des conducteurs qui souhaitent de plus en plus avoir accès à bord à leur univers professionnel, leurs loisirs et leur réseaux sociaux. Et ceci, grâce à une nouvelle application pour Smartphone offrant la possibilité d’interagir avec le véhicule à distance.

De cette application, devrait découler le premier système multimédia de l’Alliance qui proposera de nouvelles fonctionnalités multimédia ainsi qu’une nouvelle navigation avec mise à jour des données cartographiques en temps réel. Enfin, en 2018, la plateforme connectivité et internet des objets de l’Alliance accueillera le nouvel assistant personnel virtuel pour les particuliers et les professionnels.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos