13 entreprises créent un lobby en faveur de l’hydrogène

Publié le par

C’est lors du 47e forum économique de Davos que 13 entreprises des secteurs de l’énergie, du transport et de l’industrie ont lancé l’Hydrogen Council destiné à promouvoir l’utilisation de l’hydrogène.

13 entreprises créent un lobby en faveur de l’hydrogène

À Davos, 13 industriels des secteurs de l’énergie, du transport et de l’industrie* se sont réunis avec une ambition : celle de montrer que l’hydrogène, qui ne rejette pas de CO2 en tant que carburant ou énergie, pouvait s’imposer comme une des solutions pour la transition énergétique. Et ceci, à l’heure où l’accord de Paris sur le climat de 2015 ambitionne de maintenir le seuil d’augmentation de la température au-dessous de 2 degrés.

De cette volonté commune est né l’Hydrogen Council, lobby qui se donne pour mission de formuler des propositions auprès notamment des pouvoirs publics, des chefs d’entreprises, des acteurs du secteur de l’hydrogène et des agences internationales afin de promouvoir l’hydrogène en tant qu’énergie alternative dans les secteurs des transports, de l’industrie mais chez les particuliers également.

Les membres de ce lobby ont eux-mêmes indiqué leur volonté d’intensifier leurs investissements dans le développement et la commercialisation de l’hydrogène et des piles à combustible, actuellement estimés à 1,4 milliard d’euros par an. « Cette accélération sera rendue possible par un soutien renforcé des décideurs au rôle de l’hydrogène dans le futur mix énergétiques, notamment via les politiques publiques et programmes appropriés  », note l’Hydrogen Council.

* Air Liquide, Alstom, Anglo American, BMW Group, Daimler, ENGIE, Honda, Hyundai, Kawasaki, Royal Dutch Shell, The Linde Group, Total et Toyota.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos