SUV : premier coup d’arrêt au niveau mondial

Publié le par

D’après les données fournies par Jato Dynamics, les ventes mondiales de SUV ont diminué de 3,1 % au cours des six premiers mois de l’année 2019 pour atteindre 15,06 millions d’unités. Un an plus tôt, entre janvier et juin 2018, le volume de SUV s’élevait à 15,54 millions d’unités.

SUV : premier coup d'arrêt au niveau mondial

Il s’agit là de la première baisse enregistrée depuis le début de l’essor des SUV il y a quelques années. Toutefois, la part de marché de ce type de véhicules progresse encore puisqu’elle est passée de 35,9 % au premier semestre 2018 à 37,5 % à la même période en 2019.

Les ventes mondiales de véhicules ont totalisé 44,75 millions d’unités au premier semestre 2019. Ce volume a chuté de 6,8 %. La décélération observée aux États-Unis et en Europe et ainsi que le déclin du marché chinois sont les principales raisons de ce repli. Tous les segments ont enregistré une chute au premier semestre. Cela inclut les SUV, qui ont été le moteur de la croissance au cours des sept dernières années.

La Chine moteur de la baisse du SUV

Le principal moteur de la croissance des SUV a également été le principal responsable de la baisse. La forte demande de SUV en Chine a permis à ce segment de figurer en tête du classement mondial depuis 2013. Toutefois, les problèmes de crédit privé chez les consommateurs et la guerre commerciale affectent même la demande de ces véhicules populaires.

L’électrification des véhicules crée de l’attentisme

En dépit de l’offre croissante, les consommateurs chinois hésitent à acheter autant de SUV qu’auparavant. Certains d’entre eux attendent un nouveau programme d’incitations de la part du gouvernement. En outre, l’électrification oblige également certains clients à différer leurs achats, car beaucoup d’entre eux attendent des groupes motopropulseurs plus pratiques.

Toujours en croissance en Europe et en Amérique du Nord

Contrairement à la situation chinoise, le marché des SUV a connu une période favorable sur les autres marchés clés. La demande des États-Unis et du Canada a augmenté de 2 % pour atteindre 4,30 millions d’unités. En Europe, 3,17 millions d’unités ont été commercialisées, soit une hausse de 6 %. Rappelons que les SUV ont représenté plus de 40 % des ventes totales de voitures particulières sur dix-neuf marchés.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos