Marché européen : première baisse en 34 mois

Publié le par

Les ventes de véhicules neufs au sein de l’Europe ont reculé de 2,3 % en juillet par rapport à la même période en 2015 selon Jato. Une première en 34 mois due notamment au recul de deux poids lourds du marché européen, à savoir PSA et Volkswagen.

Marché européen : première baisse en 34 mois

En juillet, ce sont ainsi 1,16 million de véhicules neufs qui ont été vendus à travers les 29 marchés européens analysés par Jato contre 1,18 million en juillet 2015. Ce recul signe la fin d’une période de 34 mois consécutifs de hausse, la dernière diminution du volume d’immatriculations de véhicules neufs datant en effet d’août 2013.

Deux raisons sont évoquées afin d’expliquer ce résultat : le nombre de jours ouvrables moindre (20 contre 22 en juillet 2015), et surtout, les contre-performances enregistrées par PSA et Volkswagen, deux poids lourds du marché automobile européens, avec un recul respectif de 13,2 et 8,8 %. Peugeot a ainsi subi une diminution de ses immatriculations de 10,5 % avec 63 438 unités écoulées contre 70 866 en juillet 2015, tandis qu’au sein du groupe Volkswagen, la marque du même nom et Skoda ont enregistré les plus mauvaises performances avec une chute respective de 10,6 % (136 630 unités) et 10,5 % (49 501 unités). Peu de marques ont su tirer leur épingle du jeu en ce mois de juillet : les plus belles progressions sont signées par Mercedes avec 3,7 % et 66 153 unités, Fiat (2,4 % et 58 222 exemplaires) ou encore Opel (+ 1,6 % et 76 194 unités).
Un mois de juillet atone dû également aux résultats plutôt décevants de deux des plus importants acteurs en volume : si la France a accusé un des reculs les plus importants à - 9,6 % et 132 893 modèles écoulés, l’Allemagne a affiché une diminution de 3,9 % avec 278 866 unités commercialisées. Alors que le Royaume-Uni a stagné à + 0,1 %, l’Espagne et l’Italie s’en sont mieux sortis avec une croissance respective de 4,4 et 2,6 %.

Les SUV s’octroient 25 % de part de marché

Le segment des SUV a continué d’augmenter : le volume de ventes de ce type de véhicule s’est accru de quasiment 12 % sur le mois de juillet. Résultat : les SUV représentent désormais un quart des ventes de véhicules neufs sur le Vieux Continent. Grand gagnant de cette tendance : le Hyundai Tucson qui se classe numéro un des ventes en juillet. Il est suivi du Mercedes GLC puis du BMW X1. Deuxième segment plébiscité en Europe, celui des citadines, avec une part de marché de 21 %, en recul cependant de moins de 1 % par rapport à la même période en 2015. Un segment sur lequel s’est illustré Dacia avec sa Sandero, mais aussi Suzuki avec sa Baleno et Opel, porté par la Corsa.

Les compactes s’imposent comme le type de véhicules le plus en vogue, avec une part de marché de 20 %, malgré un recul marqué de 80 % en juillet. Sur ce segment, la Fiat Tipo s’illustre en montant sur la première marche du top 3 des ventes. L’italienne est suivie de l’Opel Astra puis de la Mini Clubman.
À noter sur ce mois de juillet, le fort déclin de deux segments : celui des monospaces, avec un recul de 11 % et une part de marché réduite à 10 %, et celui des berlines, qui, avec un déclin de 17 %, a décroché une part de marché de 2,3 %.

<galleria8657|width=630>

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos