2,5 millions de véhicules de ride-sharing en 2025 selon Roland Berger

Publié le par

Roland Berger prédit l’arrivée sur le marché d’un nouveau type de véhicule dédié au ride-sharing. Une catégorie de voiture qui pourrait représenter 2,5 millions d’unités en 2025. Le cabinet de conseil aurait-il réinventé le monospace ?

2,5 millions de véhicules de ride-sharing en 2025 selon Roland Berger

Selon une étude réalisée par le cabinet de conseil Roland Berger, le développement des services de ride-sharing a pour conséquence la création d’une nouvelle catégorie de véhicules : « des voitures, encore avec chauffeur, avec un intérieur flexible, adaptable aux besoins de leurs utilisateurs » selon la description donnée par Roland Berger. « Ce nouveau type de voiture réunit deux des principales tendances de la mobilité : le ride-sharing et l’électromobilité. Cette nouvelle catégorie de véhicules place le passager, non pas le conducteur, au centre de la scène. Elle est spécialement conçue pour être utilisée comme service de taxi » précise Eric Kirstetter, associé en charge de la practice Automotive chez Roland Berger Paris. Le cabinet de conseil aurait-il réinventé le monospace, voire le taxi londonien ? Ces véhicules conçus autour d’un habitacle salon ne sont pas vraiment nouveaux : vans, monospaces et London Cab parcourent les routes depuis plusieurs décennies. La nouvelle génération, déjà proposée par certains équipementiers et constructeurs, pousse plus loin ce concept mais les bases restent identiques. « Nous prévoyons que le prix par kilomètre d’utilisation de ces voitures se situera entre 0,5 et 0,8 euro. Ces véhicules seront donc parmi les solutions les moins chères pour se déplacer en voiture. Seuls les véritables robots sans chauffeur seront moins chers, à moins de 0,3 euro par kilomètre » explique Olivier Hanoulle, Principal chez Roland Berger. Le cabinet de conseil encourage donc équipementiers et constructeurs à se lancer sur ce marché en devenir, qui pourrait représenter 1 million de voitures en 2020 en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, avant d’atteindre 2,5 millions d’unités en 2025.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos