2017 achevée, Audi planche sur l’avenir

Publié le par

À l’image des autres marques du groupe Volkswagen, Audi emprunte la route de la mobilité électrique, et entend bien pulvériser le nombre de livraisons de l’année antérieure, ainsi que son chiffre d’affaires.

2017 achevée, Audi planche sur l’avenir

« Malgré un environnement monétaire difficile » selon les termes de la marque aux quatre anneaux, le chiffre d’affaires d’Audi a progressé de 1,4 % en un an, passant de 59,317 millions d’euros en 2016 à 60,128 millions en 2017, et franchit ainsi pour la première fois le seuil des 60 milliards d’euros. Au cours de ces huit dernières années, le constructeur allemand a doublé ses résultats financiers, estimés à 29,8 millions en 2009. La hausse des gains s’expliquent en partie par la livraison de 1 878 105 véhicules en 2017 à travers le monde, contre 1 867 738, soit une légère progression de 0,6 %.

Le bénéfice d’exploitation obtenu avant éléments exceptionnels (tels que l’affaire du diesel), pour l’année 2017 s’élève à 5,1 millions, contre 4,8 millions en 2016, soit une augmentation de 4,4 %. Audi dégage ainsi une marge opérationnelle de 8,4 %, contre 8,2 % en 2016, et qui se situe dans la fourchette de ses objectifs fixés entre 8 et 10 %. Toutefois, le constructeur allemand explique qu’avec l’inclusion de l’activité en Chine, la marge opérationnelle serait supérieure d’un point.

Feuille de route électrique de 2018

Rupert Stadler, Président du Conseil d’administration d’Audi, ne cache pas que l’année 2018 sera riche en défis, mais il entend bien les relever avec, notamment, le lancement de vingt modèles électrifiés à l’horizon 2025, qui représenteront un tiers des ventes. Parmi eux, le e-tron GT à quatre portes. Les SUV électriques seront au centre de l’attention avec la construction de dix modèles, sans prédécesseurs, prévus au cours des cinq prochaines années, et dont sept seront produits en Chine. A l’instar de Volkswagen, Audi se dirige plus que jamais vers l’ère de la mobilité électrique. Pour l’avenir, la marque prévoit également une dépense non négligeable de plus de 40 milliards pour les activités de développement et d’investissement.

La marque aux quatre anneaux est bien décidée à faire mieux que l’année passée : « Audi prévoit de battre le record de livraisons de 2017, bien que les nombreux changements apportés aux modèles auront d’abord un effet d’amortissement. Le chiffre d’affaires devrait légèrement progresser. Et grâce à son plan d’Actions et de Transformations, la compagnie vise un retour d’exploitation sur les ventes entre 8 et 10 %, malgré des coûts élevés et des dépenses anticipées pour l’avenir ».

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos