2e édition de #Connect Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville

Publié le par

Les distributeurs indépendants de pièce de rechange ainsi que les responsables de plaque constructeur se retrouvent à Deauville pour deux journées de networking.

2e édition de #Connect Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville

Le magazine Décision Atelier organise les 16 et 17 mai la deuxième édition de #Connect Aftermarket. Durant ces deux jours, au travers des discussions, des tables rondes, des ateliers et de nombreux moments conviviaux, cet événement permet de dessiner le futur de ce métier lié à la pièce de rechange automobile.

Une mutation majeure dans les cinq années à venir

Tous les spécialistes s’accordent à dire que la distribution de pièce va connaître dans les cinq années à venir d’importantes mutations sous l’influence de trois principaux facteurs :

- Un marché en érosion, menacé par l’électrification des véhicules, les contraintes environnementales et les nouvelles mobilités.

- La concentration des acteurs qui se poursuit. Le ratio en France est de 1 distributeur pour 10 garagistes. Il apparaît comme une évidence que le marché reste très satellisé et que les distributeurs sont en surnombre au regard des progrès de la logistique et des outils de distribution. Ne resteront que les distributeurs en mesure d’apporter localement une vraie valeur ajoutée dans l’expertise, les services et l’animation commerciale.

Cette concentration s’accompagne parallèlement d’une phase d’intégration et d’optimisation de la chaîne de distribution avec la création de plateformes et de nouveaux outils de commande. L’intégration tend aussi à être verticale avec des industriels qui, pour certains, cherchent à occuper toutes les strates de la vente de pièces. On peut citer l’exemple de PSA, de la maison mère d’Autodistribution qui se lance dans la B to C avec l’acquisition d’Oscaro et encore celui des fabricants de pneumatiques qui ont investi la vente en ligne et le retail.

- Le digital avec, d’une part, le commerce en ligne et, d’autre part, la connectivité automobile. Les deux, intimement liées, tendent à raccourcir les circuits de distribution. Concernant le commerce en ligne, on peut noter la poussée des marketplace B to B et les sites de ventes en ligne dédiés aux pros.

Même si le véhicule connecté et les données qui en découlent cherchent aujourd’hui leur modèle économique, il apparaît évident qu’ils auront à moyen terme un rôle clé dans le prédictif et l’orientation des automobiles vers un circuit d’entretien. Les flottes se sont déjà emparées du sujet.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos