Vidéo : 452 kilomètres d’autonomie pour le Kia e-Soul

Publié le par

Déclinée en trois finitions, la troisième génération du Kia e-Soul sera commercialisée uniquement en version 100 % électrique sur le marché européen.

Vidéo : 452 kilomètres d'autonomie pour le Kia e-Soul

La gamme Eco Dynamics dédiée à l’électrique et l’hybride continue à s’élargir en accueillant la troisième génération de son Soul. Un crossover reconnaissable au premier coup d’œil qui ne sera plus proposé qu’en version électrique en Europe alors que la motorisation essence demeure aux États-Unis. Plus de 1,6 million de ce modèle ont été vendus depuis 2009, principalement aux États-Unis.

Nouvelle motorisation électrique : 136 ou 204 ch

Présenté lors du dernier salon de Genève en février dernier, l’e-Soul est annoncé avec une autonomie renforcée de 452 kilomètres en cycle WLTP grâce à une batterie de 64 kWh de nouvelle génération, soit 204 chevaux, déjà présente sur le e-Niro, et qui permet une densité énergétique supérieure de 25 %. Même si elle est proposée également avec une batterie de 39,2 kWh (136 chevaux), la version 64 kWh devrait être préférée par le client soucieux de son autonomie.

On remarquera que depuis 2010, la capacité des batteries a triplé ! Avec cette nouvelle version électrique, le nouveau crossover s’offre ainsi une nouvelle vie en Europe qui pourrait lui permettre de se distinguer grâce à son look et une motorisation électrique qui colle à la circulation dans les villes. Un look emblématique qui est renforcé par un bouclier avant imposant habillé de projecteurs full led. La prise de chargement se situe d’ailleurs sur le devant du véhicule. Avec un profil plus élancé et plus long que la version précédente, ce modèle est équipé de jantes de 17 pouces avec un profil qui lui donne un effet SUV plus important.

Système intelligent de gestion de l’énergie

Produite sur la nouvelle plateforme électrique de la marque commune à l’e-Niro, l’e-Soul est annoncé avec une autonomie élevée. En recharge rapide, la batterie peut être rechargée de 20 à 80 % en 42 minutes avec une puissance de 100 kW. Le réseau de la marque dispose de 212 points de vente équipés de 120 bornes de recharge rapide DC 22 kW. Quatre modes de conduite sont proposés (normal, sport, Eco et Eco+). Outre la batterie, et forte de son expérience dans l’électrique depuis plusieurs années, Kia a développé toute une série de systèmes intelligents de gestion de l’énergie, tant au niveau de la modulation automatique de la puissance de freinage que de la régénération. Des systèmes qui peuvent faire la différence par rapport à la concurrence. Le freinage peut, en effet, adapter sa régénération suivant les conditions de conduite, il est automatique ou peut s’activer manuellement. L’e-Soul est disponible avec un mode hiver qui permet d’éviter des pertes de charge lors des conditions de température basse.

À partir de 41 300 euros

À l’intérieur, une console centrale dotée d’un écran tactile de 10,25 pouces permet de sélectionner les différents modes de conduite. La nouvelle e-Soul embarque la conduite autonome de niveau 2. Par ailleurs, un service télématique UVO Connect donne un accès à des services à distance classiques offerts pendants sept ans.

L’e-Soul est proposée en trois niveaux de finition : e-active, e-design en cœur de gamme (60 % des ventes) et e-premium qui devrait représenter 30 % des ventes.

Ce véhicule est commercialisé en France depuis le mois d’avril à partir de 41 300 euros avec une batterie de 64 kWh, soit un tarif final de 35 300 euros, déduction faite du bonus écologique de 6 000 euros, assorti de la garantie 7 ans ou 150 000 kilomètres spécifique à la marque coréenne. Il faudra compter 31 300 euros avec la batterie 39,2 kWh. Il convient de préciser que la batterie est incluse dans le tarif du véhicule à l’achat.

Côté volumes, Kia ambitionne un millier de commandes d’e-Soul en 2019 tout en ayant prévu de livrer 400 véhicules pendant cette période.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos