50 % des ordres de réparation sur tablette chez VW France

Publié le par

Volkswagen Group France poursuit la digitalisation de son après-vente avec la généralisation des tablettes dans ses réseaux. Aujourd’hui, plus de 50 % des ordres de réparation passent par cette tablette.

50 % des ordres de réparation sur tablette chez VW France

L’utilisation de tablettes en réception atelier n’est pas une nouveauté mais plutôt un serpent de mer. Plusieurs constructeurs ont introduit cet outil dans leurs réseaux avec difficultés. Depuis plusieurs années, des marques comme Peugeot, Citroën, Renault et Volkswagen ont lancé des solutions mobiles en après-vente. Un outil dont l’utilisation paraît logique et pratique pour faire le tour du véhicule avec un client. Pourtant, la multiplication des DMS et le nécessaire changement des mentalités ont compliqué la tâche des constructeurs. Plusieurs années auront été nécessaires pour trouver des solutions pratiques et efficaces chez la plupart des marques. Le travail a débuté chez certaines par la mise en place systématique du tour du véhicule avec le client avant de penser à dématérialiser l’ordre de réparation… Aujourd’hui, les tablettes sont devenues plus courantes dans les ateliers, à l’image de Volkswagen Group France (VGF).

85 % du réseau équipé

Si certains distributeurs n’ont pas attendu leur constructeur pour mettre en place des solutions de réception atelier digitalisées, Volkswagen Group France semble avoir trouvé une solution exploitable. En effet, le groupe annonce aujourd’hui un taux d’équipement de 85 % pour l’ensemble de ses réseaux, représentant ses cinq marques. Un pourcentage qui se traduit par plus de 50 % des ordres de réparation effectués grâce à la tablette VGF. « Chaque tablette doit avoir les fonctionnalités prévues par VGF : accès au stock, prix des forfaits, photos… Cela permet de compléter l’ordre de réparation final envoyé par mail au client », explique Teddy Brunon, responsable atelier au sein de la concession Espace RC Automobile de Nîmes (Seat, Skoda). Si l’aspect pratique est incontestable, la mise en réseau de l’outil reste incontournable pour être efficace. Volkswagen Group France a visiblement trouvé la clé.

Crédit photo : Nicolas Pianfetti

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos