500 000 véhicules électrifiés pour BMW et le double en 2021

Publié le par

Le groupe BMW vient de fêter le 500 000e véhicule électrifié livré et vise un doublement de ce nombre d’ici à la fin 2021. Une croissance qui s’appuiera sur plusieurs nouveautés hybrides rechargeables et purement électriques.

500 000 véhicules électrifiés pour BMW et le double en 2021

Le groupe BMW vient de livrer à Munich son 500 000e véhicule électrifié. Une BMW 330e dont les clés ont été remises à son propriétaire par Sebastian Mackensen, senior vice président de la firme pour le marché allemand. À cette occasion, Oliver Zipse, président du conseil d’administration de BMW AG, a souligné la volonté du groupe d’atteindre 1 million de véhicules électrifiés mis à la route d’ici à la fin 2021. Une ambition élevée, qui se base sur l’arrivée de plusieurs modèles hybrides rechargeables et totalement électriques.
L’une de ces nouveautés à venir est le SUV 100 % électrique iX3. Ce dernier complètera la gamme X3 dès 2020 pour en faire le premier véhicule de la marque disponible en diesel, essence, hybride rechargeable et 100 % électrique. Cette dernière version bénéficie de la cinquième génération de chaîne de traction électrique développée par le groupe. Son principal avantage réside dans un meilleur compromis entre autonomie et taille des batteries. Cette version électrique sera produite en Chine pour le marché local mais aussi pour le reste du monde. En 2021, le porte-drapeau de la firme en matière d’électromobilité, la BMW iNEXT, renforcera l’offre de la marque. Cette dernière sera assemblée dans l’usine de Dingolfing, sur les mêmes lignes que les véhicules thermiques et hybrides rechargeables. Toujours en 2021, la BMW i4 amènera l’électromobilité sur un terrain plus passionnel. Ce « Gran Coupé » purement électrique sera produit à Munich.

Mini aussi

Au-delà de ces nouveautés, le groupe a décidé de prolonger la vie de la BMW i3 jusqu’en 2024. Le succès de ce modèle a convaincu les dirigeants du constructeur de conserver l’i3 au catalogue, qui devrait bénéficier d’un développement technique. Cependant, la nouveauté la plus marquante et la plus prometteuse pour le groupe est sans doute la Mini électrique. Présentée en cette fin d’année, elle aurait déjà suscité l’intérêt de 90 000 clients potentiels. Un atout commercial important pour atteindre l’objectif que s’est fixé BMW. Un quart des véhicules vendus en Europe en 2021 devront être électrifiés et ce nombre devrait atteindre un tiers en 2025, avant d’arriver à la moitié en 2030. Cependant, la stratégie du groupe reste orientée vers le maintien de toutes les énergies au sein de sa gamme. Le constructeur ne veut pas prendre le risque de privilégier une technologie au détriment d’une autre. BMW veut rester capable d’offrir la solution la mieux adaptée à chaque client, selon ses besoins et les contraintes auxquelles il est soumis.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos