8 millions de VN vendus en Europe au premier semestre

Publié le par

Selon les chiffres de l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA), les ventes de véhicules neufs se sont accrues de 4,7 % au premier semestre 2017 sur le Vieux Continent par rapport à la même période en 2016.

8 millions de VN vendus en Europe au premier semestre

En juin, l’ACEA a comptabilisé 1,5 million de véhicules neufs vendus en Europe, soit une progression de 2,1%. Un chiffre qui peut paraître faible au regard des performances des derniers mois, mais qui a tout de même amené le marché européen du véhicule neuf à un niveau proche de celui enregistré en juin 2007, juste avant qu’il ne soit frappé de plein fouet par la crise économique. Soit un des meilleurs niveaux enregistrés depuis dix ans. Ce mois de juin a clôturé un premier semestre qui a vu ses ventes de véhicules neufs augmenter de 4,7 % pour un volume de 8 millions d’unités.

À l’exception du Royaume-Uni (- 1,3 %, 1,4 million d’unités), quasiment chacun des cinq pays les plus importants en termes de volume a contribué à cette hausse, à commencer, comme souvent, pas les pays de sud. Tandis que l’Italie a vu ses immatriculations augmenter de 8,9 % pour atteindre 1,13 million d’exemplaires, l’Espagne a bénéficié d’une croissance de ses ventes de 7,1 % à 667 000 unités. L’Allemagne et la France ont respectivement enregistré des croissances de 3,1 et 3 % pour des volumes de 1,78 et 1,14 million d’unités. À noter une nouvelle fois les fortes progressions des pays de l’Est dont la Roumanie (+ 27 %), la Croatie (+ 23,6 %), la Bulgarie (+ 19 %) ou encore la Pologne (+ 17,2 %).

L’écart se resserre entre Renault et PSA

Quasiment tous les groupes automobiles ont vu leurs immatriculations augmenter sur le premier semestre. Volkswagen est resté leader avec une croissance de 3,2 % et plus de 1,9 million de véhicules neufs écoulés. Chacune des marques du groupe a accru son volume (+ 16,6 % pour Seat, + 7,2 % pour Porsche, + 6,2 % pour Skoda, + 0,9 % pour Volkswagen), seule la marque Audi n’a pas performé durant ce premier semestre. Très peu de ventes séparent désormais Renault et Peugeot : sur les six premiers mois de l’année, le premier nommé a immatriculé 863 670 véhicules neufs, soit une hausse de 6,9 %, alors que le second a commercialisé 834 771 unités, soit une hausse de 2,3 %, et ce, malgré le fort recul accusé par DS.

Seules certaines marques asiatiques ont vu leurs volumes de ventes diminué sur le premier semestre 2016, dont Mazda (- 4,8 %) et Honda (- 12,3 %). Opel, dont les immatriculations de la marque du même nom ont chuté de 2,6 %, a subi un recul de ses ventes de 2,9 %.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos