A J+4 du déconfinement, le CNPA souhaite à la profession automobile un mental de gagnant

Publié le par

© CNPA
© CNPA

Dans un message co-signé par Francis Bartholomé et Xavier Horent, respectivement président et délégué général, le 14 mai 2020 à J+4 du déconfinement, le CNPA a souhaité envoyé un message positif à l’ensemble de la filière des services automobiles tout en reconnaissant que la reprise "est vitale et indispensable".

"Depuis lundi dernier nous regagnons, progressivement, notre liberté, écrivent les deux responsables d’un syndicat sur le pont depuis les premières heures du confinement le 17 mars dernier. "Ce n’est évidemment pas si simple... La France et nos métiers entrent cependant dans une phase dont il ne faut pas rater l’opportunité, celle d’une reprise".

Nous vous proposons un verbatim de ce courrier adressé aux salariés, adhérents et élus du syndicat de Suresnes.

Les territoires se mobilisent

"Nous voulons vous féliciter pour votre courage et votre exemplarité pendant le confinement, partout dans nos régions. Nous voulons également vous remercier pour vos très nombreux témoignages de sympathie à l’égard de toutes nos équipes, qui ont été autant de marques de reconnaissance pour renforcer leur motivation. Bravo à nos représentants nationaux et territoriaux ainsi qu à nos collaborateurs du CNPA et de nos différents organismes de Branche !"

Un mental de gagnant

La Profession se distingue par son mental gagnant. Depuis près de 9 semaines, nos entreprises se sont débattues pour résister à une crise totale sans aucun précédent.
Conscients du péril qui menaçait l’économie et notre filière, nous avons immédiatement saisi le Gouvernement afin d’apporter au fil des jours notre contribution à la conception d’un plan massif visant à résister au choc, surmonter bien souvent des drames, et à assurer la pérennité de nos affaires.

Activité partielle, fonds de solidarité, prêts garantis par l’Etat, report de charges etc., force est de constater que l’intense dialogue de ces dernières semaines avec les différents Ministères a porté ses fruits. Le plan de soutien a été à la hauteur des enjeux, même s’il n’évitera malheureusement pas une issue fatale pour un certain nombre d’entreprises. Grâce à notre travail, la Profession a pu accéder à ces dispositifs de manière importante - hélas !...

Le CNPA n’a pas hésité à prendre un certain nombre d’initiatives, ne serait-ce qu’en commandant un million de masques réutilisables de catégorie 1 pour les mettre à la disposition de chacun, en ouvrant tous nos canaux d’information, ou en montant des coopérations inédites. La sécurité, l’ouverture, la qualité et la rapidité n’ont jamais été aussi importantes.

Une nouvelle séquence fragile et complexe

Une séquence, tout aussi complexe et à hauts risques, a démarré.

Les conditions sanitaires de notre pays s’améliorent. C’est heureux. Mais nous savons tous la fragilité de la situation. Les entreprises ont leur part de responsabilité à prendre pour éviter un retour en arrière.

Les problèmes économiques et les questions sociales sont loin d’être réglés. Nos différents marchés restent imprévisibles. La productivité ne sera pas au rendez-vous, les commandes pourront faire défaut et le chiffre d’affaires être encore bien aléatoire.

Notre environnement reste instable et incertain. En dépit de toutes les études effectuées, nul ne peut aujourd’hui s’avancer sur une prévision du comportement des Français et des entreprises. Notre société est profondément marquée par ce qui restera comme la plus grande crise de l’histoire contemporaine. Tous les points de repères étant comme effacés, il faut assurer la reprise avec humilité et réalisme. Que nos élus politiques en fassent de même ! Prenons du recul.

Toute approche dogmatique, à un moment où l’agilité et le pragmatisme doivent primer, aurait en effet un impact économique majeur et un coût social inacceptable en France et en Europe. Nos entreprises méritent mieux. Ce sont elles qui permettront au Pays de relever la tête et d’éviter ainsi de nouveaux chocs.

C’est pourquoi nous voulons vous encourager ! Nation de l’automobile, possible champion des futures mobilités, notre Pays prend conscience que notre industrie et nos services n’ont jamais été autant « essentiels ».

Le plan d’urgence : relancer la consommation et la confiance

C’est ainsi que nous nous sommes attachés à sécuriser les conditions de reprise du travail au moyen d’un guide complet de recommandations sanitaires, ou à encadrer la responsabilité du chef d’entreprise, désormais ramenée à sa juste place : celle de faire les analyses de risque et d’instaurer les moyens pour les maîtriser.

Il faut cependant aller beaucoup plus loin, car nous savons tous que l’arsenal des mesures prises ne sera pas suffisant pour passer le cap. Nos entreprises ne vont pas toutes connaître une reprise immédiate et rapide. Nous avons à ce titre engagé un dialogue constant avec les Pouvoirs Publics pour vous permettre de garder vos compétences et vos capacités sans subir à court terme la charge de coûts fixes au moment où le Gouvernement veut diminuer la prise en charge du chômage partiel. Si le dispositif s’arrêtait brutalement, le risque, ce serait en effet le chômage tout court.

Nous travaillons aux mesures les plus efficaces possible avec l’exécutif en lien étroit avec les représentants de l’industrie mais aussi dans un cadre multisectoriel.

Un plan Tourisme vient à cet égard d’être annoncé, aujourd’hui même, par le Premier Ministre. Nous ferons en sorte que certains de nos acteurs puissent y accéder, avec cette bonne nouvelle en perspective - même s’il convient encore de rester prudents : les Français pourront se déplacer sur le territoire métropolitain pendant la période estivale. Une liberté que vient confirmer, sans grande surprise, ce sondage AAA / OpinionWay publié ce jour : la voiture individuelle est le moyen de transport préféré de nos compatriotes, à une écrasante majorité (plus de 70 %), aussi bien pour les trajets du quotidien que les trajets plus longs.

Le plan "R3" du CNPA, pour "Plan de Relance Rapide et Responsable" sera soumis à l’approbation de nos instances dans les prochains jours. Spécifique à la filière automobile et des mobilités, nous espérons le soutien du Gouvernement pour une mise en oeuvre de mesures "coup de fouet" très ciblées avant l’été. Un second volet plus large et commun à l’ensemble des secteurs économiques devrait ensuite les compléter à compter de septembre prochain - si possible à l’échelle européenne.

Ce plan de relance, si on veut relever le Pays et notre filière, devra être massif et rapide : à un choc historique, il faut un électrochoc historique.

Il doit aussi être responsable, dans le sens où il s’agit de préparer l’avenir. Notre filière était déjà confrontée, avant cette crise, à une profonde transformation sous l’effet de nombreux facteurs. Ce Covid-19, on le voit bien, va accélérer les facteurs de changements et accentuer de puissantes attentes notamment dans le domaine sociétal.
Nos métiers ont par conséquent un immense défi commun à relever, et le CNPA sera à vos côtés pour construire des solutions nouvelles adaptées au monde "de demain". Ce rendez-vous, lui aussi, devra être tenu par la Profession.

De même, la préparation de l’avenir implique des institutions paritaires préservées, ce qui est fondamental pour consolider sur le long terme la nécessaire solidarité de notre Branche : la prévoyance, la santé, la formation sont autant de domaines clefs dans lesquels les exigences seront à la fois nouvelles et toujours plus fortes. Nous aurons besoin d’un dialogue social serein, réaliste et efficace dans l’intérêt de tous.
Merci à nos administrateurs et aux membres de notre Commission Paritaire Nationale !

Prévoir le futur suppose aussi de sauvegarder des compétences adaptées et formées. Alors que nous étions sur une très bonne dynamique en termes d’apprentissage, nous savons que la rentrée va être très compliquée. Le Gouvernement devant prochainement annoncer un plan d’urgence dans ce domaine, nous travaillons avec lui pour que des mesures efficaces soient arrêtées en faveur du recrutement des jeunes.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos