Accalmie commerciale entre les USA et la Chine

Publié le par

Les deux puissances ont 90 jours pour trouver un accord et se sont engagées à ne pas imposer de nouveaux droits de douane.

Accalmie commerciale entre les USA et la Chine

Dans un Tweet rédigé par Donald Trump dimanche soir, heure américaine - soit aujourd’hui dans la matinée (heure française) - la Chine se serait engagée à "abaisser puis à éliminer les droits de douane" pesant sur les importations de véhicules acheminées en Chine depuis les États-Unis. Si pour l’heure, ces taxes sont de 40 %, il n’en a pas toujours été ainsi. En juillet dernier, la Chine avait consenti à baisser à 15 % (contre 25 % initialement) les droits de douanes sur les voitures importées. Mais en conflit commercial avec Washington, Pékin avait finalement ajouté 25 % sur les modèles fabriqués aux États-Unis, portant le total pour ces derniers à 40 %. Une décision à double peine pour les fabricants étrangers basés aux États-Unis à l’instar de Ford et BMW.

La trêve entre les deux pays a été saluée par Pékin et les Bourses asiatiques, qui se sont enflammées aujourd’hui. L’action BMW prend plus de 6,5 %, signant l’une des plus fortes hausses du secteur avec son concurrent Daimler (+ 6,93 %) et les équipementiers français Valeo (+ 7,02 %) et Faurecia (+ 6,48 %). Les deux puissances mondiales se sont engagées à ne pas imposer de nouveaux droits de douane, et à trouver un accord sur le commerce d’ici à 90 jours.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos