Achat d’un véhicule neuf : le crédit perd encore du terrain

Publié le par

Les données de l’Association française des sociétés financières (ASF) montrent en février un fort recul des financements de véhicules neufs en crédit classique, tandis que les formules locatives continuent de progresser.

Achat d'un véhicule neuf : le crédit perd encore du terrain

En février, les financements de véhicules neufs ont représenté 35 millions d’euros, soit une hausse de 9,5 % par rapport à la même période en 2016. Un dynamisme à mettre au crédit des formules de location avec option d’achat (LOA) qui ont pesé pour 438 millions d’euros en février 2017 contre 352 en février 2016, soit une progression de 24,6 %.

Le crédit classique continue en revanche de perdre du terrain pour le financement des véhicules neufs avec un recul de 19,6 %, soit 187 millions d’euros contre 232 millions d’euros en février 2016. Les financements en crédits classiques des modèles d’occasion restent relativement stables à + 1,5 %, soit 274 millions d’euros financés.

Sur les deux premiers mois de l’année, les financements de véhicules neufs se sont accrus de 13,1 %, soit 1,276 milliard d’euros. Tandis que le crédit a connu un recul de 15,7 % des montants financés (379 millions d’euros), les montants de la LOA ont, eux, augmenté de 32,2 %, soit 897 millions d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos