Agnès Pannier-Runacher donne le coup d’envoi du plan de relance automobile chez PSA Retail à Paris

Publié le par

© Auto Infos
© Auto Infos

En présence du CNPA, de la PFA, des dirigeants de PSA Retail et de la marque Peugeot, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances Agnès Pannier-Runacher a donné le coup d’envoi officiel du plan de relance automobile français en vigueur depuis le 1er juin 2020.

En début de matinée, le 2 juin 2020, la ministre s’est rendu dans l’une des concessions de la filiale de distribution PSA Retail du groupe PSA boulevard de Grenelle dans le 15ème arrondissement de Paris.

Outre Francis Bartholomé président du CNPA, Xavier Horent délégué général du CNPA et Luc Chatel président de la PFA, plusieurs dirigeants du constructeur ont accompagné Agnès Pannier-Runacher dans cette concession parisienne. Eric Basset directeur PSA Retail France et Anne Abboud directrice PSA RETAIL ont présenté l’organisation de la concession dans le cadre des mesures sanitaires en vigueur. Guillaume Couzy Directeur Général Peugeot France était également pour représenter le constructeur.

« La crise sanitaire actuelle a eu un impact économique important pour les entreprises des services de l’automobile. Nous attendions un électrochoc pour relancer la demande, et accueillons très favorablement les mesures d’urgence instaurées par le Gouvernement, et l’entrée en vigueur de ces nouvelles primes à l’achat", a déclaré Francis Bartholomé président du CNPA. « Ces primes représentent un effort significatif de l’Etat pour permettre au cycle industriel et commercial de se réenclencher à court terme, tout en encourageant les Français à accélérer le renouvèlement du parc automobile", a ajouté Xavier Horent délégué général du CNPA. "Ces dispositifs sont donc conformes au double objectif de protéger les entreprises et de transformer la filière en facilitant l’accès à des solutions de mobilité très performantes sur le plan environnemental et sanitaire. Il faudra cependant aller plus loin, l’écosystème des services de l’automobile étant particulièrement impacté, sans oublier le secteur des véhicules industriels. »

Le macaron officiel du plan de relance

En fin de visite, la secrétaire d’Etat a apposé le macaron officiel qui sera apposé à l’arrière de chaque véhicule ayant disposé de ces dispositifs d’aide mis en place par le gouvernement.

"Ce plan a pour objectif de soutenir l’ensemble de la filière automobile de manière gagnant-gagnant. C’est à la fois une manière d’aider les français à changer de véhicule", a déclaré Agnès Pannier-Runacher à cette occasion. "Cela permet aussi aux constructeurs de retrouver des volumes au moment où le marché mondial est en train de se contracter. Cela va aider l’ensemble des services à redémarrer". Et d’ajouter : "Ce plan de 8 milliards d’euros vise à renforcer l’ensemble de nos compétences pour être plus puissants demain et accompagner la modernisation de la filière vers cette transformation. Ce ne sont pas seulement des mesures financières mais une construction collective".

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos