Aides au verdissement de la mobilité : une réunion interministérielle prévue en fin de semaine

Publié le par

Une réunion interministérielle aura lieu d’ici le 7 mai prochain pour acter l’ensemble des aides à destination des professionnels de l’automobile.

© Auto Infos
© Auto Infos

La filière aval de l’automobile devrait sortir progressivement du troisième confinement dans les semaines à venir. Outre les difficultés liées à la crise sanitaire, les professionnels doivent faire face au verdissement de la mobilité et à la commercialisation des véhicules électrifiés. Pour y répondre, des aides de l’État s’imposent comme l’a rappelé encore récemment le CNPA lors du dernier Comité stratégique de la filière.

Pour acter l’ensemble de ces aides à destination des professionnels de l’automobile, une réunion interministérielle aura lieu d’ici le 7 mai prochain. Dans l’attente de ces décisions de l’État, le CNPA plaide en faveur d’une série de mesures pour soutenir le secteur.

Prolongation du bonus écologique jusqu’à fin 2021

Pour rappel, le CNPA souhaite que le bonus écologique soit prorogé jusqu’à fin 2021, tant pour les véhicules électriques que pour les véhicules hybrides rechargeables.

Un renforcement temporaire de la prime à la conversion sur le modèle de la prime à la conversion 2020

Par ailleurs, les représentants de la filière aval demandent que le dispositif de la prime à la conversion soit temporairement renforcé. Celle-ci pourrait ainsi reprendre le périmètre de la prime à la conversion telle qu’elle existait dans le cadre du dispositif 200 000 primes à la conversion à l’été 2020, mais sur une période brève de deux ou trois mois (juin à août). Pour rappel, à cette époque, pour en bénéficier, le revenu fiscal de référence appliquée s’élevait à 18 000 euros et les montants d’aides étaient significatifs, pour les véhicules électriques et hybrides, mais également pour les véhicules d’occasion et thermiques récents.

Le CNPA souhaite également la réalisation d’une campagne de communication qui permettrait de relayer fortement les aides d’Etat distribuées, que ce soit pour la prime à la conversion et le bonus, afin de promouvoir très largement ces mesures au bénéfice de l’ensemble des Français.

Outre un renforcement du bonus et de la prime à la conversion pour les véhicules utilitaires légers (VUL), le syndicat de Meudon souhaite aussi un soutien à la location de courte durée de véhicules électriques. Rappelons que le secteur de la LCD est l’un des plus touchés par la crise sanitaire depuis plus d’une année en raison des confinements et des interdictions de voyager. Une réduction forfaitaire de 100 euros du prix de la location est demandée aux pouvoirs publics.

De nouvelles mesures pour soutenir les deux-roues électriques

Le CNPA souhaite également de nouvelles mesures pour soutenir le développement du vélo. Mais aussi la création d’une prime à la conversion pour les 2 et 3-roues.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos