Anfa : les certifications professionnelles séduisent les recruteurs automobiles

Publié le par

Il existe plus de 130 certifications professionnelles (certificats de qualification professionnelle, CQP, et titres à finalité professionnelle) dans les métiers des services de l’automobile.

© Anfa / Garac
© Anfa / Garac

En 2019, 3 734 personnes étaient inscrites à une certification de la branche des services de l’automobile. Parmi celles-ci, 3 652 ont obtenu leur certification, pour la majorité via le contrat de professionnalisation (77 %), tandis que 348 inscrits participaient à la formation continue (9 %), 442 étaient des demandeurs d’emploi (12 %) et 67 suivaient un contrat d’apprentissage (2 %). 4 % des inscrits ont abandonné leur formation avant l’examen final. Notons qu’il existe plus de 130 certifications professionnelles (certificats de qualification professionnelle, CQP, et titres à finalité professionnelle) dans les métiers des services de l’automobile.

En 2019, 89 % des sortants d’une formation de la branche automobile ont obtenu leur certification et 91 % des titulaires se sont insérés dans la vie professionnelle moins de six mois après leur certification. Pour les demandeurs d’emploi, le taux d’insertion s’élève à 70 %. Les quatre premiers certificats de qualification professionnelle (CQP) les plus plébiscités sont, dans l’ordre, vendeur automobile confirmé, technicien expert après-vente, opérateur vitrage et carrossier peinture.

Qui peut prétendre à ce dispositif de formation ?

Les certifications professionnelles sont ouvertes à tous les publics, quel que soit l’âge, la situation professionnelle, l’expérience ou encore le niveau de qualification. Elles s’adressent donc aussi bien aux jeunes en formation initiale désireux de se spécialiser ou de compléter leur parcours de formation, qu’aux salariés en poste qui souhaitent valoriser leurs compétences ou en acquérir de nouvelles via la formation continue, ou encore aux demandeurs d’emploi et personnes en reconversion professionnelle qui souhaitent travailler dans notre secteur. Les certifications se destinent aussi aux personnes expérimentées qui souhaitent faire reconnaître leurs compétences via une validation des acquis de l’expérience (VAE). La durée de la formation peut s’étendre de 3 à 24 mois selon les CQP ou les titres.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos