Annulation du SEMA Show 2020 en raison du Covid-19

Publié le par

Alors qu’il devait avoir lieu du 3 au 6 novembre 2020 à Las Vegas, le célèbre salon américain spécialisé dans la préparation automobile a dû renoncer à son organisation suite à la situation sanitaire que connaît le pays.

© SEMA Show / Youtube capture d'écran
© SEMA Show / Youtube capture d'écran

Le secteur de l’événementiel redémarrera-t-il un jour ? En tout cas, pour 2020, cela semble particulièrement compromis compte tenu des annulations en chaîne de conventions d’envergure. Après le CES qui proposera une édition 2020 100 % virtuelle, et là non-tenue de salons comme Genève en mars dernier ou le Mondial de l’automobile à Paris en octobre, voici que le SEMA Show a également une mauvaise nouvelle à annoncer.

Prévu début novembre à Las Vegas, ce rendez-vous international dédié à la préparation automobile et lieu de toutes les excentricités n’aura finalement pas lieu. Après avoir confirmé son maintien à de nombreuses reprises, les organisateurs de l’événement – de concert avec les plus de 2 000 membres de l’industrie partenaires et exposants concernés – ont décidé son annulation. Le Covid-19 et « l’incertitude croissante [ont] rendu la poursuite de l’événement déconseillée » a ainsi justifié l’équipe du SEMA Show sur le site officiel.

Il faut dire que l’épidémie est repartie de plus belle aux États-Unis ces dernières semaines. Plus de 2 000 décès liés au coronavirus a ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures Outre-Atlantique selon le comptage du 7 août de l’université Johns Hopkins. Un tragique bilan qui n’avait pas été atteint depuis trois mois. Le contexte ne garantissant pas la sécurité des participants au SEMA, on ne verra donc pas en vrai de Ford Mustang vintage ou d’anciennes Porsches modifiées comme l’année passée.

Pour palier la frustration des visiteurs, le SEMA envisage toutefois une alternative digitale. De même, « des remboursements complets des dépôts des exposants et des frais d’inscription des participants au SEMA Show seront émis » assure Chris Kersting, PDG de l’événement. Bien que déçu, il donne d’ores et déjà rendez-vous aux fidèles et se dit « impatient de réunir tout le monde en 2021 ». Du 2 au 5 novembre 2021 précisément… si les circonstances le permettent enfin.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos