Après-Covid : le CNPA sauve la réouverture des Auto-écoles

Publié le par

© CNPA
© CNPA

Suite à un imbroglio dans la rédaction d’un décret, les auto-écoles qui préparaient leur réouverture dans des conditions sanitaires de protection contre le Covid, ont eu la mauvaise surprise hier d’être menacées de fermeture ce mercredi 13 mai 2020.

Une erreur dans la rédaction du décret

En effet, dans un décret paru au JO du 12 mai n° 2020-548, la lecture des dispositions du 1° du I de l’article 10 relatif aux établissements de type R ne permet pas l’ouverture au public des "Etablissements d’enseignement sous réserve des dispositions des articles 11 à 15 et à l’exception des centres de formation des apprentis, centres de vacances". Les rédacteurs avaient tout simplement omis d’ajouter aux exceptions les établissements d’enseignement de la conduite. Même si l’intention du Gouvernement, dans le cadre du déconfinement, était donc bien de permettre la reprise au plus vite de l’activité de l’enseignement de la conduite.

L’intervention d’urgence du CNPA

Sans l’action du CNPA auprès du Ministère de l’Intérieur et de Matignon, cette activité aurait été dans la situation de l’hôtellerie-restauration, les auto-écoles auraient bel et bien dû fermer leurs portes aujourd’hui. "Le CNPA reste très mobilisé pour concilier deux impératifs : la reprise économique, et la sécurité sanitaire", explique Xavier Horent délégué général du CNPA. "Il faut surtout réunir les conditions de la confiance, ce à quoi nous nous employons, comme le font toutes nos entreprises sur le terrain. C’est de là qu’il faut repartir pour remettre le Pays dans la trajectoire".

Dans l’attente de la modification formelle du texte, une communication spécifique aux préfets sera faite par le gouvernement pour confirmer la réouverture autorisée des auto-écoles.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos