Aramis Auto s’offre une unité de préparation de véhicules

Publié le par

Pour compléter son dispositif le spécialiste de la vente de véhicules en ligne Aramis Auto.com a décidé d’internaliser l’activité de préparation des voitures qu’il commercialise.

Aramis Auto s’offre une unité de préparation de véhicules

Cette décision va revenir à de créer une unité de reconditionnement et de préparation d’automobiles. Située entre Montelimar et Avignon, soit à Donzère, elle va s’installer sur un terrain de deux hectares et occupera une surface couverte de 3 000 mètres carrés. Sa vocation sera de relooker quelque 150 modèles d’occasion par mois, à dater de juillet 2014. Président de la société, Guillaume Paoli considère que son activité devrait permettre à Aramis de faire des économies structurelles significatives.

Le VO et l’Allemagne

Par ailleurs et dans le cadre de la dernière émission « Face à la Presse » d’Auto K7, ce dirigeant a annoncé vouloir développer encore davantage son activité, principalement sur le front du VO. Mais sans oublier pour autant son engagement en matière de distribution des véhicules neufs… Tout comme il a confirmé son ambition de se positionner sur un marché allemand qui reste le principal pôle automobile européen. Sachant en outre qu’Aramis est implantée de l’autre côté du Rhin depuis près d’un an et demie et y vend 700 à 800 unités par an.

Chiffres clé

Chiffres clé : Aramis Auto.com a enregistré l’an passé 20 000 ventes de voitures à particuliers, dont un peu plus de 50 % étaient des modèles neufs ou récents. De même, l’entreprise a-t-elle validé simultanément la redistribution de 10 000 voitures auprès des professionnels. Le tout, à partir de son site Internet, en mobilisant 22 points de vente et de livraison, puis en réalisant un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros. Pour mémoire encore, ses offres VN sur la toile s’agrémenteraient de remises sur les prix catalogue des constructeurs qui peuvent atteindre le cap des 20 %. Et elle tient aussi sa compétitivité d’un niveau de coûts de structure modérés, comme le déclarent ses représentants.

Botte secrète

Parmi ses bottes secrètes, le prestataire (qui s’est positionné au cours des années antérieures en tant que Mandataire) a développé une démarche de reprises « sèches » de VO, sans obligation d’achat (10 000 ont été effectuées courant 2012). Tout comme il a mis en place un partenariat avec BCauto, afin d’écouler ultérieurement ces produits, revendus pour plus de la moitié à marchands. « Nous entendons mettre le consommateur au cœur de la distribution automobile » épilogue Guillaume Paoli. Un programme riche.

Crédit photo : Face à la Presse/7pm Auto

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos