Aramisauto a vendu 62 000 voitures en 2019

Publié le par

Aramisauto a réalisé une belle année 2019 avec 62 000 véhicules vendus, soit une hausse de 13 %. Son chiffre d’affaires a augmenté de 8 % pour atteindre 748 millions d’euros.

Aramisauto a vendu 62 000 voitures en 2019

Aramisauto a conclu l’année 2019 sur de bons résultats. La firme, propriété du groupe PSA, a livré 62 000 voitures, contre 55 000 en 2018, soit une hausse de 13 %. Le chiffre d’affaires a atteint 748 millions d’euros, pour une progression de 8 %. Pour mémoire, l’entreprise est présente en France, en Belgique et en Espagne mais son activité reste très implantée dans l’hexagone. Sur ce seul marché, Aramisauto a écoulé 44 000 véhicules, pour un volume d’affaires de 513 millions d’euros, soit une amélioration de 5 %. Cette tendance se retrouve dans la fréquentation des sites internet du groupe, qui ont reçu 34 millions de visites l’année dernière, soit une augmentation de 10 %. « Notre modèle économique conjugue à la fois l’e-commerce, des agences physiques et des sites industriels. Plus que jamais, notre ambition est de devenir la solution préférée des consommateurs pour changer de voiture, en proposant un parcours d’achat simplifié » expliquent Guillaume Paoli et Nicolas Chartier, co-fondateurs d’Aramisauto. Comme le soulignent les deux dirigeants, l’une des raisons du succès de ce modèle repose sur le reconditionnement des véhicules.

16 000 VO reconditionnés

Si le digital reste la base du système Aramisauto, le déploiement d’agences physiques renforce la présence de la firme sur le terrain et rassure les clients. Actuellement, près de 31 agences sont implantées sur le territoire, pour un total de 48 sur les trois pays couverts par l’entreprise. Cependant, l’un des facteurs de la réussite d’Aramisauto repose sur le reconditionnement industrialisé des véhicules d’occasion. Un premier site a vu le jour à Donzère (Drôme) en 2014 et un deuxième a été bâti à Madrid en Espagne plus récemment. Ces deux établissements ont traité 16 000 véhicules l’année dernière. Tous deux sont prêts à offrir une deuxième jeunesse aux véhicules hybrides et électriques grâce à la mise en place de procédés spécifiques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos