Aramisauto porte les performances globales d’Aramis Group

Publié le par

Les plateformes digitales du groupe ont attiré 39,9 millions de visites en 2020 contre 27,4 millions en 2019, soit une croissance de 46 %.

© Aramisauto
© Aramisauto

Le précédent exercice a été fructueux pour le groupe Aramis (composé des marques Aramisauto en France, Cardoen en Espagne et Clicars en Belgique), acteur sur le marché européen de la vente en ligne de voitures d’occasion. De fait, dans un contexte marqué par la pandémie, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de l’ordre de 831 millions d’euros, soit une hausse de 12 % par rapport à 2019. En termes de volume, le groupe affiche une hausse de 9 %, passant de 62 000 unités vendues en 2019 à 67 500 en 2020.

Cette bonne performance s’appuie sur les résultats soldés en France, marché historique du groupe. Aramisauto a vu son chiffre d’affaires progresser de 16 % pour atteindre les 596 millions d’euros sur un marché où les ventes de voitures neuves et d’occasion ont respectivement reculé de 25,5 % et 3,8 %. Face aux contraintes sanitaires, les ménages français ont adopté de nouveaux comportements de consommation, plébiscitant davantage la vente digitale, la reprise ainsi que la livraison à domicile sans contact. « Aujourd’hui, plus de 90 % des ventes d’Aramisauto sont ainsi initiées à distance », confirme Guillaume Paoli, cofondateur et coprésident d’Aramis Group. Ainsi, les plateformes digitales du groupe ont attiré 39,9 millions de visites en 2020 contre 27,4 millions en 2019, soit une augmentation de 46 %.

Analyses des deux marchés européens

Par ailleurs, le groupe a également récolté les fruits de plusieurs services, à l’image de la livraison à domicile, mise en place dès 2016 en France, ou encore la découverte digitale immersive des véhicules en ligne avec photos à 360°. « Enfin, l’offre de reconditionnement en France et en Espagne a donné naissance à de nouveaux standards de qualité, fruit du savoir-faire unique des collaborateurs qui exercent sur les deux sites industriels de reconditionnement situés à Donzère (France) et à Madrid (Espagne) », complète Aramis group dans un communiqué.

En Espagne, le positionnement digital de Clicars a permis à la marque d’enregistrer une hausse de son chiffre d’affaires de 89 % à 65 millions d’euros, dans un marché en baisse de 27,4 % pour les voitures neuves et 10,3 % pour les voitures d’occasion. La marque a capitalisé sur son expérience dans la vente et la reprise 100 % à distance et dans la livraison à domicile (77 % des livraisons totales) pour gagner des parts de marché face aux distributeurs automobiles traditionnels. En Belgique, Cardoen enregistre un recul de son chiffre d’affaires de 10 % à 178 millions d’euros. L’activité de vente en ligne à l’égard des particuliers a démontré une légère baisse de 1 % de son chiffre d’affaires dans un marché national en baisse de 22 % pour les VN et 6 % pour les VO. « Cardoen a, par ailleurs, été le premier acteur en Belgique à proposer la livraison à domicile dès le mois d’avril 2020, afin de répondre au mieux aux attentes de ses clients dans ce contexte contraint », souligne le groupe. Aramis Group compte plus de 800 collaborateurs à travers son réseau de 48 agences et ses deux sites industriels de reconditionnement.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos