Le Nissan Ariya part à la rencontre de son public européen

Publié le par

Les premiers modèles de pré-production du crossover coupé 100 % électrique Nissan viennent d’arriver en Europe. Le but : faire découvrir le Nissan Ariya aux clients européens. Les premières livraisons interviendront au second semestre 2021.

© Nissan
© Nissan

C’est un rendez-vous manqué ou presque. Du moins pour la France. Alors que les Français sont de nouveau confinés depuis le 30 octobre dernier, Nissan a choisi cette date pour présenter ses premiers modèles de pré-production de l’Ariya. Un rendez-vous manqué en France donc, mais pas nécessairement pour les autres pays européens qui ne sont pas tous logés à la même enseigne en termes de confinement. « C’est un vrai plaisir de voir les premiers prototypes du Nissan Ariya arriver sur le Vieux Continent, se réjouit Helen Perry, directrice marketing VE de Nissan Europe. Ces véhicules de pré-série vont permettre de faire découvrir toute l’innovation de notre nouveau crossover aux clients européens. Certains pourront également servir aux ultimes mises au point et adaptations du Nissan Ariya aux goûts des clients européens dans les centres de R&D Nissan en Europe ».

Présenté sous la forme de concept-car lors du salon de Tokyo en 2019, Nissan a dévoilé à la mi-juillet son nouveau crossover coupé de série 100 % électrique qui rejoint la gamme des électriques aux côtés de la Leaf. Celui-ci s’inspire du concept-car Nissan IMx exposé au Salon de Tokyo 2017. Ariya est donc le premier modèle produit à grande échelle arborant la nouvelle identité électrifiée de Nissan. Construit sur une toute nouvelle plateforme de véhicules 100 % électriques développée par l’Alliance, le crossover Nissan Ariya est l’expression par excellence de la stratégie Nissan Intelligent Mobility. Il est proposé sur le marché européen avec cinq niveaux de batteries au choix : 63 KWh (deux roues motrices), 87 kWh (deux roues motrices), e-4orce 63 kWh (traction intégrale), e-4orce 87 kWh (traction intégrale) et e-4orce 87 kWh Performance. Les versions à batterie 63 kWh sont équipées d’un chargeur de 7,4 kW pour un usage domestique, tandis que les versions 87 kWh comprennent un chargeur triphasé de 22 kW pour recharger son véhicule à domicile. Le crossover peut également supporter une charge rapide allant jusqu’à 130 kW. Selon le choix de la batterie, la vitesse de pointe oscille entre 160 et 200 km/h et une autonomie estimée entre 340 et 500 kilomètres en cycle WLTP (sous réserve d’homologation). Enfin, à l’instar du Qashqai et de la Leaf, le crossover électrique hérite du ProPilot, un système de conduite autonome de niveau 2, ainsi que de l’aide active au stationnement ProPilot Park déjà présant sur la berline compacte Leaf 100 % électrique. Enfin, le petit dernier est surtout le premier modèle à arborer le nouveau logo de la marque.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos