Arval et Avis regroupent la revente de leurs VO

Publié le par

Arval et Avis regroupent la revente de leurs VO

Le loueur automobile courte durée s’associe à son confrère de la longue durée pour proposer aux professionnels de l’auto une offre élargie de véhicules d’occasion. À elles deux, les entreprises commercialisent plus de 180 000 véhicules d’occasion chaque année. Autant de voitures qui seront à présent revendues sur « MotorTrade ». Lancée par Arval début 2010, cette plateforme Internet est le fruit de la mutation d’arval-VO.fr en motortrade.arval.fr. « C’est une place de marché dédiée à la vente de VO à professionnels 24h/24, 7j/7, en mode soumission (ndlr : le marchand propose un prix pour tenter de remporter le véhicule), soit en achat immédiat, à prix fixe », résume Christophe Delivet, directeur Remarketing Arval.

Permettant les échanges de VO entre les différentes filiales du groupe (Espagne, Italie, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, Russie, Turquie…), ce site B to B offrait dès le départ des opportunités aux 2 000 négociants et distributeurs inscrits sur le matériel, les marques, les typologies et les durées. Chaque mois, plus de 7 000 VO y sont vendus à des professionnels.

Avec l’ajout des modèles Avis, moins kilométrés, ces derniers accéderont à un choix plus vaste de VO. Tous les âges (9 à 18 mois pour Avis et 24 à 60 mois pour Arval), toutes les marques, toutes les catégories (véhicules particuliers ou utilitaires légers) et tous les types de motorisation (essence, diesel, hybride) sont proposés. « Les véhicules sont publiés sur des listes propres à Avis ou Arval. Les ventes sont ensuite suivies par nos équipes commerciales distinctes », précise les deux partenaires. « D’ores et déjà lancé en France, ce partenariat sera progressivement étendu à nos autres filiales européennes  » précise Alexander Loucopoulos, directeur flotte d’Avis France.

Les véhicules destinés à être mis en vente sur MotorTrade sont inspectés et font l’objet d’un descriptif détaillé, photos à l’appui. « L’objectif est de continuer à innover pour faire de cette plateforme la référence sur le marché » ajoute C. Delivet.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos