Attention aux frais de remise en état sur les rachats liés aux ventes de modèles essence et hybrides !

Publié le par

Attention aux frais de remise en état sur les rachats liés aux ventes de modèles essence et hybrides !

Le dieselgate (et non plus le VW gate car tous les constructeurs sont touchés désormais) n’en finit plus de produire des effets secondaires !

Le 1er d’entre-eux est le basculement imprévisible de part sa violence des commandes de motorisations essence (et dans une très moindre mesure de motorisations hybrids et électriques). Aucun industriel, par mi ceux habitués à gérer la demande de motorisations diesel, ne pouvait l’anticiper. Tout comme les financiers et les loueurs par ailleurs.

Le second est celui des délais de livraisons des modèles neufs commandés sur-mesure par les 4% de français encore capables de le faire. Surtout s’il s’agit de SUV, essence de surcroît (contre toute logique de consummation) et équipé des nouvelles boîtes automatiques voire des tableaux de bord digitaux dernier cri…

Pour ces modèles très en vogue, les délais de livraison passent ainsi de 2,5 mois à une fourchette allant de 5 à 9 mois ! Si cela peut rendre la négociation des remises plus simple, cela complique en revanche très sérieusement celle des rachats et ce à la fois sur les valeurs de marché mais aussi et surtout sur le montant des frais de remise en état.

Parmi nos clients, nombre de chefs de vente VO pointent régulièrement ce 3ème effet secondaire, à savoir des écarts de plusieurs centaines d’euros très difficiles à impacter sur les clients lors des livraisons car la pression des indices de satisfaction clientele est trop forte, surtout avec des délais aussi longs…

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos