Aucun faux pas de Seat pour l’exercice 2019

Publié le par

En 2018, Seat a réalisé un bénéfice net de 294 millions d’euros et un chiffre d’affaires proche des 10 milliards d’euros.

Aucun faux pas de Seat pour l'exercice 2019

Les années se suivent sans se ressembler pour la marque espagnole. Avec 542 800 voitures vendues sur les onze premiers mois de l’année, Seat enregistre une progression mondiale de 10,3 % à période égale avec 2018. À quelques jours de la fin de l’année, Seat a donc déjà dépassé les performances de l’année 2018 dans sa globalité. « Avoir atteint le plus haut volume de ventes jamais réalisé en près de 70 ans d’histoire de Seat nous rend fiers du travail accompli ces dernières années, et particulièrement en 2019, analyse Wayne Griffiths, vice-président des ventes et du marketing de Seat et P-DG de Cupra. L’environnement économique difficile ne nous a pas empêchés de réaliser notre deuxième année consécutive de record de ventes et d’afficher une croissance à deux chiffres ». Au cours des sept dernières décennies, l’entreprise a dépassé la barre des 500 000 ventes en 2000 et 2018. 2019 viendra donc clôturer ce podium.

Un dynamisme général

Les ventes mondiales ont été portées unanimement par l’ensemble des marchés. Le haut du classement des meilleures progressions est occupé par le Danemark (6 800 unités ; + 47,7 %), l’Italie (24 500 unités ; + 28,4 %) et la Suède (8 200 unités ; + 25,4 %). Viennent ensuite les Pays-Bas (10 800 unités ; + 23 %), la Suisse (12 000 unités ; + 20,5 %), la France (34 500 unités ; + 20,4 %), l’Allemagne (125 700 unités ; + 16,3 %), le Portugal (10 400 unités ; + 13,3 %), l’Irlande (4 100 unités ; + 11,4 %), le Mexique (22 300 unités ; + 4,9 %) et Israël (9 100 unités ; + 2,2 %). Par ailleurs, la firme espagnole a maintenu ses ventes dans son pays d’origine (103 300 véhicules ; 0 %)

À l’instar des mois précédents, les livraisons de la marque Cupra ont joué un rôle significatif dans ces résultats : 22 800 voitures écoulées entre janvier et novembre, soit une croissance de 74 % par rapport à la même période en 2018. Seat fonde beaucoup d’espoirs sur la commercialisation de la Mii électric pour booster davantage ses ventes lors de l’exercice 2020.

Mots clefs associés à cet article : Seat

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos