Audi donne le coup d’envoi de son repositionnement

Publié le par

Six modèles hybrides rechargeables viendront compléter la gamme de nouveaux produits cette année. D’ici à fin 2020, Audi devrait lancer 12 véhicules électriques couvrant tous les segments.

Audi donne le coup d'envoi de son repositionnement

Après avoir communiqué des résultats décevants, mais attendus au titre de l’année 2018, le constructeur bavarois entame un véritable plan de transformation qui doit lui permettre de retrouver une forte rentabilité et de réussir le virage essentiel vers l’électromobilité.

« Audi doit redevenir efficace, agile et résister aux pressions », a déclaré sans ambages Bram Schot, président du directoire d’Audi.

D’un point de vue financier, l’objectif de ce plan de transformation serait de retrouver un taux de rentabilité opérationnelle compris entre 9 à 11 % après la déconsolidation d’entreprises d’import multimarques. La trésorerie nécessaire pour financer la mobilité électrique a été évaluée à 15 milliards d’ici à 2023. L’année 2019 serait, en outre, une année transition avec de multiples défis à relever.

Remettre la machine en marche

Pour réussir le redémarrage d’Audi, dans le contexte de la transformation du secteur automobile et à la lumière de ses performances non satisfaisantes en 2018, la marque aux anneaux veut mettre son potentiel au service d’une nouvelle stratégie. Le directoire présentera le repositionnement de l’entreprise lors de l’assemblée générale annuelle, qui se tiendra le 23 mai prochain. « Nous donnons un gros coup d’accélérateur au changement, car nous devons gérer une double transformation », indique Bram Schot. Dans la transformation du secteur, l’entreprise veut établir de nouvelles références, en termes de technologies et de business model. « Nous allons beaucoup plus nous concentrer sur nos clients et moins sur nous-mêmes. Nous allons accorder plus d’importance aux éléments décisifs et mettre en œuvre les décisions de façon très cohérente et disciplinée », ajoute-t-il

Rationalisation du portefeuille produits

Le retour sur investissement deviendra un indicateur clé pour Audi. Pour le pilotage interne, l’impact des projets de véhicules sur les émissions de CO2 moyennes sera évalué sur le plan financier et compris dans cet indicateur. Dans le cadre de la restructuration progressive du portefeuille de modèles Audi, la marque aux anneaux tirera encore plus parti du potentiel de synergies au sein du groupe Volkswagen, par exemple, avec l’évolution de la mobilité électrique via l’architecture haut de gamme PPE développée avec Porsche, et avec le kit d’électromobilité modulaire de Volkswagen (MEB). Audi va restructurer son portefeuille de produits afin de mieux répondre à l’évolution de la demande et l’enrichira encore, en particulier sur les segments haut de gamme supérieurs. D’ici à 2025, la gamme de produits sur les segments des modèles milieu de gamme supérieurs et des grands véhicules comptera 15 modèles.

Réduire la complexité de l’organisation

Alors qu’il a adopté une nouvelle structure de reporting entrée en vigueur en janvier dernier, le groupe Audi est déjà en train de recentrer son organisation et d’en réduire la complexité. En raison de la comptabilisation de certaines entreprises d’import multimarques, les états financiers consolidés d’Audi incluaient jusqu’à présent les volumes et les données financières clés de la vente de voitures d’autres marques du groupe. Ces informations sont désormais comptabilisées au niveau du groupe Volkswagen.

2019 : année de transition

En 2019, Audi espère enregistrer une hausse modérée de ses livraisons et un chiffre d’affaires légèrement supérieur au montant ajusté de l’année dernière. Dans sa nouvelle structure de reporting, l’entreprise table sur un taux de rentabilité opérationnelle de 7 à 8,5 %. Le flux net de trésorerie devrait se monter entre 2,5 et 3 milliards d’euros. Depuis le début de l’année, Audi resserre progressivement les écarts ouverts dans son offre de produits par le passage à la norme WLTP et crée les conditions d’une croissance des ventes. Au cours de l’année, la marque aux anneaux réduira les stocks renforcés en 2018 pour faciliter la gestion de l’approvisionnement pendant le passage à la norme WLTP. De plus, l’entreprise se prépare de façon intensive à la prochaine étape du cycle de test WLTP, qui entrera en vigueur le 1er septembre 2019 et imposera des règles encore plus strictes pour tous les véhicules.

20 nouveaux modèles et l’électrification progressive de la gamme

Au total, en 2019, Audi présentera plus de 20 modèles nouveaux ou actualisés. La marque aux anneaux aiguise son image sportive avec neuf nouveaux modèles S, ainsi que quatre modèles R et RS particulièrement puissants. Le lancement de nombreux nouveaux produits a un coût considérable pour l’entreprise. Dans le cadre de l’initiative d’électrification, la nouvelle Audi e-tron sera suivie de l’e-tron Sportback. 2019 verra aussi le lancement de l’Audi Q2 L e-tron, un modèle électrique réservé aux clients chinois. De plus, six modèles hybrides rechargeables viendront compléter la gamme de nouveaux produits cette année. D’ici à fin 2020, Audi aura lancé un total de 12 véhicules électriques couvrant tous les segments.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos