Audi e-tron Sportback : viser toujours plus haut !

Publié le par

La version coupé du SUV électrique d’Audi fait son apparition. Une autonomie augmentée, un aérodynamisme amélioré, des technologies ajoutées et une entrée de gamme remodelée à la hausse. Le véhicule présente beaucoup d’arguments en sa faveur, et pas seulement sur le papier.

L’e-tron Sportback inaugure la technologie des nouveaux phares Digital Matrix LED. © Audi
L’e-tron Sportback inaugure la technologie des nouveaux phares Digital Matrix LED. © Audi

Au cours des six premiers mois de l’exercice actuel, les ventes mondiales d’Audi e-tron se sont élevées à 17 641 exemplaires. Un chiffre en nette progression, soit un bond de 86,8 % en un an et ce en dépit d’un contexte économique difficile en raison de la pandémie du Covid-19. Le premier modèle de série entièrement électrique d’Audi a su se faire une place sur son segment en Europe face aux BMW iX3, Tesla Model X, Jaguar i-Pace et Mercedes EQC, et marque surtout « le début d’une nouvelle ère pour Audi » comme le confirme Hildegard Wortmann, membre du conseil d’administration en charge des ventes et du marketing. « L’Audi e-tron change la donne pour nous et illustre clairement notre vision d’une mobilité premium durable et progressive ».

La version sportive baptisée e-tron Sportback a rejoint la famille en avril 2020. Elle est la sixième carrosserie Sportback de la gamme, mais aussi le premier modèle électrique Sportback. En comparaison avec l’e-tron traditionnel, la version sportive conserve une longueur de 4,90 m et perd 16 mm en hauteur. Le véhicule dispose d’une autonomie de 446 kilomètres (selon le cycle WLTP), soit un gain de 30 kilomètres par rapport à la mouture classique, ainsi qu’un meilleur aérodynamisme dû aux diverses modifications techniques apportées au véhicule à l’image de sa carrosserie type coupé. Lors de l’essai de la version 55 quattro, nous avons parcouru 400 kilomètres en Île-de-France, alternant la conduite en campagne, ville et sur autoroutes. À l’arrivée, l’autonomie restante était de 200 kilomètres sans être passé par la case recharge. Sur ce terrain, le véhicule est compatible avec la recharge rapide de 150 kW (borne Ionity), qui permet de récupérer 80 % de la batterie en trente minutes (soit 350 kilomètres). Une énergie totale s’obtient en un quart d’heure supplémentaire. Pour plus de praticité, le véhicule possède d’ailleurs une trappe de recharge située sur chaque flanc avant.

© Audi
© Audi

Une nouvelle signature lumineuse

L’autre point intéressant sur lequel il convient de s’attarder est l’apparition de phares Digital Matrix LED. Ces derniers apportent un caractère rassurant en matière de sécurité puisqu’ils ont la capacité d’envoyer des signaux lumineux aux piétons sans pour autant les éblouir ou encore de projeter des images sur la chaussée. À l’intérieur de l’habitacle, rien à dire. La finition est impeccable et le mariage des divers matériaux laisse pantois. Espace, raffinement et silence sont les maîtres-mots à bord. La seule critique concerne les écrans intérieurs positionnés au-dessus des poignées et reliés aux caméras extérieures qui remplacent les rétroviseurs traditionnels. La position des deux écrans est un peu basse et le regard peine à les trouver. Une phase d’adaptation est nécessaire avant que le réflexe de baisser les yeux ne devienne automatique pendant la conduite. L’idée est bonne, mais les écrans mériteraient d’être rehaussés.

Enfin, en termes de performances, les deux moteurs électriques indépendants, associés à la batterie de 95 kWh, permettent au véhicule d’afficher une puissance totale de 408 chevaux en mode Boost et d’abattre les 0 à 100 km/h en 5,7 secondes. Le mastodonte de 2,5 tonnes est plafonné à une vitesse maximale de 200 km/h. Côté tarif, il faudra mettre la main à la poche. L’Audi e-tron Sportback 55 quattro est proposé à partir de 86 800 euros, contre 74 900 euros pour la version inférieure (313 chevaux) nommée Audi e-tron Sportback 50 quattro. À cela, il faudra rajouter les options qui feront nettement gonfler l’addition.

© Audi
© Audi
En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos