Audi finance le développement des énergies renouvelables

Publié le par

Comme objectif intermédiaire, le constructeur allemand vise à réduire l’empreinte carbone de son parc automobile de 30 % sur son cycle de vie d’ici à 2025.

© Audi
© Audi

Audi veut devenir un fournisseur de mobilité neutre en carbone d’ici à 2050. Pour y parvenir, l’entreprise s’est associée à des fournisseurs d’énergie afin de soutenir l’expansion des sources d’énergies renouvelables. L’objectif est de construire avec eux de nouveaux parcs éoliens et solaires dans divers pays européens d’ici à 2025, qui devraient ensemble générer environ 5 térawattheures d’énergie verte supplémentaire dans le réseau. Cela correspond à une capacité installée d’environ 250 nouvelles éoliennes.

Le premier projet, un parc solaire situé dans le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, est développé en collaboration avec la compagnie d’électricité allemande RWE. La centrale, qui entrera en service en 2022, est conçue pour une capacité totale de 170 millions de kilowattheures. Comprenant près de 420 000 panneaux solaires, elle sera l’un des plus grands parcs solaires indépendants d’Allemagne. D’autres projets devraient rapidement voir le jour selon les affirmations de la marque, et ce, « y compris en dehors de l’Europe ».

En parallèle, Audi s’est fixé l’objectif de parvenir à des émissions nettes de carbone nulles sur tous ses sites d’ici à 2025. Audi Bruxelles a déjà rempli cette mission en 2018, suivi par Audi Hongrie en 2020. Toutes les activités de la société visant à réduire l’empreinte environnementale des sites Audi dans le monde sont regroupées dans son programme environnemental baptisé Mission:Zero.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos