Audi présente sa nouvelle A7 Sportback

Publié le par

Plus svelte qu’une berline, plus habitable qu’un coupé et plus sportive qu’un SUV, c’est le coupé 4 portes, inventé dans les années 2000 par Mercedes, et décliné depuis par toutes les marques premium allemandes.

Audi présente sa nouvelle A7 Sportback

Chez Audi pour une fois, l’A7 évolue plus qu’à la marge. Cette icône design, présentée à Milan, capitale de l’esthétique, joue aussi la carte dynamique avec sa calandre étirée aux bords aiguisés, soulignés par des phares étroits. Le long capot musculeux accentue l’impression de puissance. La ligne de feux qui barre la face arrière lui donne même un coté américain. C’est d’ailleurs le principal marché de ce modèle dont 47 % est destiné aux flottes.

À l’intérieur, c’est encore plus calme et volupté pour les 4 passagers dont les valises tiennent aisément dans le coffre de 535 litres. 3 écrans dont deux tactiles sont à la disposition du conducteur ainsi que l’affichage tête haute. La débauche de technologie cache encore la possibilité d’une conduite presque autonome, en attendant qu’elle soit autorisée légalement.

Une entrée de gamme à 73 000 €

Coté technologique justement, l’A7 Sportback reprend les innovations de l’A8, mais le plaisir au volant est bien plus accentué. Grâce à ses roues arrières directrices et son système quattro, le conducteur s’affranchit des règles de la pesanteur. Sa voiture de près de 2 tonnes lui semble collée au bitume pour une conduite vivante.

2 moteurs V6 3 litres au choix, essence ou diesel de plus ou moins 300 chevaux sont disponibles. Grâce au Cx record de 0,27, mais aussi à une légère hybridation électrique, la consommation reste maitrisée sur les grands trajets.

Les prix varient de 73 000 à 94 000 €, sans compter la liste d’options. En leasing sur 36 mois, l’A7 Sportback est à partir de 1354 € par mois.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos