Audi renouvelle son SUV familial Q3

Publié le par

Audi renouvelle son SUV familial Q3

Après une année 2018 assez terne pour Audi, la marque allemande lance en ce début d’année la seconde génération de son modèle Q3, un SUV familial vendu à 10 000 exemplaires dans l’Hexagone.

Une année 2018 difficile

En effet, avec un total de 1,81 million de véhicules vendus, soit une baisse de 3,5 % par rapport à 2017, la marque aux anneaux sort d’une année 2018 qu’il faudrait rapidement oublier. L’Europe, qui demeure la région historique d’Audi, affiche notamment une baisse de 13 %. Un fort repli que l’on peut expliquer à travers l’entrée en vigueur de l’homologation WLTP en Allemagne et un peu partout en Europe sauf en France où les constructeurs bénéficient d’une année de sursis jusqu’au 1er janvier 2020. L’évolution du mix énergie en faveur de l’essence a obligé la marque d’Ingolstadt à faire évoluer le mix de sa production en conséquence, ce qui a allongé les délais de livraison au cours de l’année passé. Un recul de la marque qui s’explique également à travers le recul des ventes en Chine et le renouvellement de nombreux modèles au cours des derniers mois : Audi A1, Q3, A6, A7, TT et A8. L’année 2019 donnera également le coup d’envoi de la stratégie électrique de la marque avec la sortie de l’e-Tron : première Audi 100 % électrique. Ce véhicule sera d’ailleurs commercialisé dans le réseau à partir du 24 mars prochain.

La seconde génération du SUV familial Q3

Sur les routes de Taghazout au Maroc, au sud d’Agadir, Audi présentait le 12 février la deuxième génération de son SUV familial Q3. Pour mémoire, le SUV Q3 est né en 2011. Il a été commercialisé à 1,1 million d’exemplaires depuis cette date dont 55 000 en France avec la version S-Line en version TDI 150 chevaux. Il aura donc fallu attendre huit ans pour bénéficier du renouvellement du Q3. Un modèle dont 58 % des ventes se font à particuliers et 42% vers les professionnels.

Le nouveau SUV a été entièrement relooké pour l’occasion et bénéficie des nouvelles technologies. Plus grand que le précédent, plus design et plus techno, ce nouveau SUV vise à séduire une clientèle familiale comme c’est le cas depuis son origine.
Il s’allonge de 4cm par rapport à la première version, des gains en largeur et en habitabilité également. Le principal bénéficiaire de cette croissance, c’est le coffre qui passe à 530 litres avec une banquette arrière coulissante. La nouvelle Audi Q3 qui est basée sur la plateforme MQB, a ainsi gagné en taille dans pratiquement tous les domaines et se positionne dans le segment des SUV compacts. Elle mesure 4 485 millimètres de long, soit 97 millimètres de plus que la version précédente. Elle voit également sa largeur augmenter de 18 millimètres à 1 849 millimètres, mais avec ses 1 585 millimètres, elle est plus basse de 5 millimètres que l’Audi Q3 de première génération. Son empattement, qui a été allongé de 78 millimètres à 2 681 millimètres, est beaucoup plus spacieux - l’espace pour les genoux, la garde au toit et l’espace pour les coudes sont encore plus généreux.

La calandre Singleframe de forme octogonale et les prises d’air dans le spoiler avant caractérisent la face avant dynamique. Huit barres verticales viennent diviser la calandre dont l’allure imposante reflète le caractère du SUV. Les phares sont étroits et pointent vers l’intérieur avec leur forme triangulaire. Audi décline ces derniers dans trois versions qui bénéficient toutes de la technologie LED. Les phares sont des Matrix LED dont les feux de route s’adaptent automatiquement pour éclairer intelligemment la route.

A l’intérieur, le tableau de bord est un rappel du Singleframe et est entouré d’une large bande chromée. La garniture noire brillante entoure l’élément central du nouveau centre de commande : l’écran tactile MMI Touch. A noter aussi un pack d’éclairage ambiance déjà présent sur les autres modèles. Le Q3 reçoit également le virtual cockpit inauguré chez le constructeur en 2014.

De nouvelles aides à la conduite

La Matrix Led fait son arrivée sur Q3. Ce modèle récupère aussi de nombreux ADAS dont l’anti-franchissement et le cross-trafic assisté rear qui détecte le trafic transversal. Autre nouveauté : l’intégration des caméras à 360 degrés. Côté motorisations, Audi cherche à couvrir l’ensemble des besoins avec trois moteurs essences : 35 TFSI, 40 TFSI et 45 TFSI. Pour les ventes aux sociétés, deux versions diesel : 35 TDI 2.0 et 40 TDI 2.0 en 150 et 190 ch. Pour rappel, les motorisations Quattro représentaient 45% des ventes. D’ores et déjà disponible à la commande à partir de 33 670 euros en TSI 150 ch., le nouveau Q3 arrive dans le réseau français. Au niveau des émissions de CO2, les rejets sont estimés, d’après la marque, entre 120 et 128 g de CO2/ km en NEDC corrélée pour le moteur TFSI 35. Aucune version hybride rechargeable n’est prévue pour l’instant sur ce modèle. Le constructeur allemand admet toutefois qu’il entend déployer la technologie Mild Hybrid sur plusieurs de ses modèles d’ici à 2025.

Mots clefs associés à cet article : Audi, SUV

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos