Automobile : le CNPA réitère ses propositions d’incitations fiscales pour rajeunir le parc

Publié le par

Le CNPA se félicite des discussions engagées dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, auquel il prend part activement.

Le CNPA rappelle que le parc des véhicules ne cesse de vieillir (actuellement 8,1 ans en moyenne contre 6 ans en 1991) et que les voitures récentes polluent dix fois moins que les voitures de dix ans.

Un sondage paru dans Le Figaro du 6 septembre indique qu’un Français sur deux n’est pas favorable à payer plus cher une voiture moins polluante.

Le rajeunissement du parc actuel, dont la sortie des véhicules les plus anciens doit être accélérée au profit de véhicules moins polluants, constituerait ainsi une mesure pertinente. Un système incitatif doit être envisagé en conséquence, dans le but d’encourager les Français, de manière massive et durable, à faire l’acquisition de véhicules plus récents.

Le CNPA préconise, ainsi, la mise en place d’un crédit d’impôt ou d’un prêt à taux zéro pour l’achat d’une voiture neuve ou d’une voiture d’occasion de moins de cinq ans.

Ces mesures doivent compter parmi les pistes que devrait retenir le Gouvernement, dans le cadre de la réflexion engagée au sein du Grenelle de l’Environnement. Elles constituent, en effet, un levier significatif pour que la France atteigne ses objectifs en matière de réduction de CO2.

Le CNPA, qui va transmettre ses propositions au Président de la République, au Premier Ministre, et aux Ministères concernés, espère qu’elles seront rapidement entendues.

Les propositions du CNPA formulées pour le Grenelle de l’environnement sont disponibles sur le site internet du CNPA.

Communiqué de presse diffusé sur www.cnpa.fr.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos