Avec Arkana, Renault tient enfin son premier SUV coupé sur le segment C

Publié le par

Pour faire oublier le Kadjar, Renault tient enfin son premier SUV sur le fameux segment C : un crossover coupé pour une marque généraliste, carrosserie en principe réservée aux marques premium allemandes.

© Renault communication / Thibaud Chevallier Planimonteur
© Renault communication / Thibaud Chevallier Planimonteur

En lançant son SUV Arkana sur le Vieux Continent, Renault bouscule les codes traditionnels du marché. Il devient en effet le premier constructeur généraliste à proposer un SUV coupé en Europe, ce segment étant jusqu’ici l’apanage des marques premium. Cette offre inédite et complémentaire aux autres modèles de la gamme compacte (Mégane, Kadjar, Scénic) s’inscrit dans un marché des SUV – particulièrement celui du segment C – en très forte croissance au niveau mondial.

Un modèle issu du XM3, modèle coréen de Samsung Motors

Déjà commercialisé en Russie, Renault a tout changé pour une nouvelle plateforme et des motorisations hybrides et s’engager sur le segment C des SUV. Ce modèle est en revanche issu d’un modèle baptisé XM3 de Samsung Motors, produit sur la plateforme modulaire CMF-B de l’Alliance dans l’usine de Busan, en Corée du Sud. Les dernières générations de Clio et Captur ont d’ailleurs été développées sur cette plateforme.

Micro-hybride et E-Tech Hybrid

Ce modèle bénéficie d’une offre de motorisations hybrides multiples intégrant l’innovante motorisation E-Tech Hybrid de 145 chevaux et ses moteurs 1.3 TCe à micro-hybridation 12 V en version 140 et 160 chevaux (à partir d’octobre 2021). En termes de rejet de CO2, on est à 111 g/km, soit une consommation de 4,9 l/100 km pour la version E-Tech. Ce modèle arrive dans les concessions du réseau en mild-hybrid pour l’instant puis en juin prochain avec la motorisation hybride e-Tech, laquelle devrait être majoritaire dans les ventes.

Rappelons que dans le cadre de son plan Renaulution, orchestré par Luca de Meo, son nouveau directeur général, le constructeur français compte présenter quatorze nouveaux modèles dans les quatre prochaines années. Première pierre de ce futur édifice : un SUV coupé sur le segment C qui faisait tant défaut à Renault.

L’Arkana lancé précédemment en Russie n’a plus rien à voir avec le modèle présenté en France, sauf le nom peut-être. Fabriqué désormais à Busan sur une nouvelle plateforme, l’Arkana est lancé sur 23 pays européens, dont la France à compter du 10 mars.

Un SUV coupé généraliste

Ce SUV aux allures sportives s’inscrit dans la continuité de la génération Renault. La face arrière se distingue par un côté athlétique. L’intérieur propose une habilité remarquable compte tenu de la silhouette coupée du véhicule. Le coffre offre, lui, une capacité de 513 litres. À l’avant, un cockpit avec des décors soignés dans la version RS Line permet de se retrouver dans l’univers Renault Sport.

Doté des aides à la conduite de dernière génération regroupées sous le label Easy Drive, le Renault Arkana se veut un SUV sportif mais aussi très sûr. Il vient d’ailleurs de décrocher la note maximale de 5 étoiles auprès de l’organisme Euro-NCAP.

Côté tarifs, le modèle débute à 29 700 euros en version Zen et culmine à 36 200 euros pour la version RS Line E-Tech 145 chevaux.

Mots clefs associés à cet article : Renault, SUV

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos