BCA Expertise s’attaque aux particuliers

Publié le par

Le spécialiste de l’expertise automobile lance Experveo, un service d’assistance aux particuliers dans l’achat ou la vente de VO.

BCA Expertise s’attaque aux particuliers

Fort de son ancienneté (création en 1955), de son poids (104 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année) et de son expérience (plus de 950 000 rapports d’expertise produits en 2010), BCA Expertise se lance dans un nouveau créneau. Un pari ? L’entreprise propose à travers ses 84 agences et plus de 700 experts automobiles une assistance dans l’achat ou la vente de véhicule d’occasion aux particuliers. Baptisée Experveo, cette offre a été testée au printemps dernier dans cinq agences pilotes du réseau. « Avec le segment des véhicules de plus cinq ans et le nombre d’achats automobiles sur Internet qui progressent, il nous a semblé pertinent d’accompagner les acheteurs comme les vendeurs dans leurs transactions automobiles », explique Vanessa Toutin, responsable offre Experveo au sein de BCA Expertise.

Cible connexe : les agents et négociants

Dans la pratique, moyennant 159 à 189 euros (selon que la demande émane du vendeur ou de l’acheteur et selon que l’expertise technique se pratique à domicile ou à l’agence), un expert indépendant analyse un véhicule et rend un rapport d’expertise complet et illustré (mécanique, carrosserie et entretien) allant de la conformité administrative au taux d’usure des pneus, en passant par l’évaluation des frais de remise en état par choc via un système de notation. Le professionnel doit alerter s’il trouve des éléments défaillants touchant des organes de sécurité. L’expert pousse aussi jusqu’aux préconisations d’entretien des constructeurs pour les mois et années à venir. Pour 30 euros supplémentaires, le client peut obtenir une étude approfondie sur la valeur du VO sur le marché (dépréciation temporelle, kilométrage, étude de marché locale, travaux réalisés, etc.). « À ce jour, nous avons déjà réalisé une cinquantaine de prestations auprès de deux tiers d’acheteurs et un tiers de vendeurs », confie V. Toutin, qui avoue que l’offre séduit en grande majorité les acheteurs à distance. Pour faire connaître sa prestation à l’échelle nationale, l’entreprise s’est offert une soixantaine de spots sur RMC, mais mise surtout sur le bouche à oreille. Autre cible : les agents et négociants qui trouvent là le moyen de labelliser et donc valoriser la qualité des produits qu’ils commercialisent.

Enfin, des accords cadres sont en cours de négociation avec les assureurs. Ces derniers proposent ainsi à leurs clients cette prestation dans des conditions préférentielles. Juridica (Axa) a déjà intégré l’offre dans son contrat annuel de protection juridique. «  Ils conquièrent ainsi de nouveaux clients, assurent des modèles en bon état et fidélisent leurs sociétaires qui, en majorité, changent d’assureurs lors de l’achat du nouveau VO…  », argue V. Toutin. Experveo table sur la réalisation de 150 000 expertises d’ici à 2016.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos