BMW fait labelliser son réseau

Publié le par

BMW Group France a fait appel à la firme Socotec pour labelliser ses concessions dans le cadre des mesures de prévention liées au Covid-19. Une procédure qui comprend tous les domaines d’activité des établissements auto et moto.

Crédit photo : BMW Group France
Crédit photo : BMW Group France

Les réseaux de distribution ont tous adapté leurs méthodes de travail pour se protéger et protéger leurs clients depuis le 11 mai dernier. Chaque marque a établi ses propres procédures et BMW Group France n’a pas échappé à la règle. Pour harmoniser ces mesures et garantir le meilleur niveau de protection, le groupe a choisi la société Socotec pour labelliser l’ensemble de son réseau. En effet, cette entreprise est spécialisée dans la certification au sein d’univers exigeants. Elle déploie des protocoles sanitaires dans des secteurs contraignants en matière d’hygiène, ce qui a permis de définir les bonnes pratiques à adopter dans le réseau. « Ce partenariat avec Socotec et le label de sécurité sanitaire prouvent combien l’excellence de notre service client est au cœur de nos préoccupations, et que nous ne transigeons pas avec la santé, alors que le virus est toujours présent, et que le retour à la mobilité individuelle est l’un des effets notoires de cette crise » explique Vincent Salimon, président du directoire de BMW Group France. Le travail effectué par les deux partenaires concerne non seulement les établissements de la marque BMW mais aussi ceux de Mini et de BMW Motorrad.

Interactions et désinfection

Les réseaux du groupe ont rapidement adopté des procédures adaptées à la situation puisqu’un certain nombre de sites sont restés ouverts pour assurer une continuité de service auprès des clients mobilisés dans la lutte contre le virus. La labellisation par Socotec est un moyen d’assurer un niveau élevé et homogène de protection sur tout le territoire. Un élément capital pour la reprise de l’activité et la confiance nécessaire au retour des clients. Au total, il s’agit donc de 200 sites sur le territoire, partagés entre l’auto et la moto.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos