Un centre de recherche BMW pour les batteries électriques

Publié le par

Le groupe BMW a annoncé un investissement de 200 millions d’euros pour les quatre prochaines années dans la construction d’un centre de recherche munichois sur les batteries des véhicules électrifiés.

Un centre de recherche BMW pour les batteries électriques

Face au potentiel essor des véhicules électrifiés, BMW ne veut pas se retrouver désemparé : le constructeur allemand va investir pas moins de 200 millions d’euros dans les quatre ans à venir dans un centre de recherche sur les batteries électriques et leurs cellules. Les premières unités de ce centre basé à Munich devraient voir le jour dès 2019. À terme, près de 200 collaborateurs y travailleront.

Cette décision de se doter de son propre centre de recherche semble cohérente avec les orientations stratégiques de la gamme de produits du groupe allemand. Pour rappel, BMW proposera une gamme de 25 véhicules électrifiés prévue à l’horizon 2025. 12 d’entre eux seront 100 % électriques, avec une autonomie qui devraient atteindre les 700 kilomètres. Pour les hybrides rechargeables, cette autonomie devrait approcher les 100 kilomètres.

Comprendre le processus de fabrication

Si le constructeur allemand ne prévoit probablement pas de fabriquer ses propres batteries, il compte en revanche en maîtriser le processus. C’est ce qu’explique Olivier Ziepse, membre du directoire de BMW : « En fabriquant nos propres prototypes de cellules énergétiques pour les batteries des véhicules électriques, nous pouvons analyser et mieux comprendre le processus de fabrication. Ainsi, nous pourrons préciser nos exigences à nos partenaires qui fabriqueront nos batteries pour nos futurs véhicules. Les connaissances que nous allons quérir sont essentielles pour nous, que nous fabriquions nos batteries ou non.  »

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos