Le marché automobile européen en baisse de 5,3 % en mars

Publié le par

Après deux mois de hausse, le marché automobile européen a connu une baisse 5,3 % en mars. Ce repli est dû à un recul enregistré au Royaume-Uni, en Italie mais aussi en Allemagne.

Le marché automobile européen en baisse de 5,3 % en mars

En mars, les immatriculations ont été victimes des contreperformances de plusieurs grands marchés : le Royaume-Uni (- 15,7 %), en recul comme les mois précédents sur fond de Brexit, mais aussi l’Italie (- 5,8 %) et l’Allemagne (- 3,4 %). En revanche, la croissance de la France (+ 2,2 %) et de l’Espagne (+2,1 %) a permis de limiter la baisse.

Sur l’ensemble du premier trimestre, le marché européen reste en légère progression (+ 0,7 %), totalisant 4,17 millions de voitures particulières neuves. Il a été tiré par l’Espagne (+ 10,5 %), l’Allemagne (+ 4 %) et la France (+ 2,9 %), alors que l’Italie (- 1,5 %) et le Royaume-Uni (- 12,4 %) ont pesé sur la tendance. Au total, 1,79 million d’automobiles neuves ont été mises sur les routes de l’Union européenne le mois dernier.

Des fortunes diverses

En mars, plusieurs marques ont enregistrée des performances à la hausse. c’est notamment le cas d’Honda (+ 12,1 %), d’Alfa Romeo (+ 8 %), de Jeep (+ 42,4 %), de Hyundai (+ 3,6 %), de Kia (+ 4,8 %), de Dacia (+ 10,5 %), d’Opel (+ 15,9 %), de Peugeot (+ 1,4 %), de Volkswagen (+ 2,2 %), de Skoda (+ 4 %) et de Seat (+ 9,7 %). Jaguar Land Rover (- 22,4 %), Fiat (- 12,4 %), Daimler (- 3,4 %), BMW-Mini (- 5,8 %), Toyota (- 4,3 %), Nissan (- 17,8 %), Citroën (- 3,8 %), DS (- 5,6 %), Audi (- 9,1 %) et Renault (- 7,5 %) ont en revanche marqué le pas au mois de mars.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos