Baisse du marché VO en mars

Publié le par

D’après les données fournies par AutoScout24, le marché français du véhicule d’occasion a chuté de 2,3 % au mois de mars.

Baisse du marché VO en mars

Avec 507 982 immatriculations en mars, le marché français du véhicule d’occasion enregistre un léger recul de 2,3 % par rapport à la même période en 2018 (519 943 unités). En revanche, à jours ouvrables constants, le marché reste positif avec une progression de 2,4 %. Sur le premier trimestre, le marché progresse au total de 3 %, soit 3,7 % à jours ouvrables constants. En parallèle, l’évolution du marché du véhicule neuf est similaire : 225 818 unités immatriculées, soir une régression de 2,3 %, mais de 2,4 % à jours ouvrables constants. Le rapport VO/VN est de 2,25 en mars.

Analyse par marques automobiles

Avec une croissance de 8,94 % en un an, Skoda se hisse sur la première marche du Top 20, grâce essentiellement au modèle Fabia représentant près de la moitié des immatriculations de la marque. Dacia (+ 9,85 %) et Mini (+ 6,52 %) confortent leur progression et ferment ce tiercé de tête. Les marques françaises quant à elles affichent un net recul : Renault (- 5,67 %), Citroën (- 4,4 %) et Peugeot (- 1,22 %). Dans cette dynamique de baisse, on retrouve également Nissan et Alfa Romeo qui enregistrent respectivement des baisses de 8,32 % et de 7,28 %. Enfin, les marques allemandes enregistrent des résultats contrastés : Audi (- 3,01 %), Volkswagen (- 0,83 %), BMW (+ 2,23 %) et Mercedes (+ 3,91 %).

Analyse par motorisations

Malgré un volume important (10 % des véhicules d’occasion immatriculés), les très jeunes occasions (moins d’un an) affichent une baisse de 4,7 %, alors que le segment de 1 à 5 ans continue de profiter de la demande (+ 4,7 % en moyenne). Sans surprise donc, les véhicules de 6 ans et plus sont moins recherchés. Enfin, les motorisations diesel conservent leur part de marché de 62 % comme en février, mais sont les principaux responsables des réductions d’immatriculation en mars. Les motorisations essence ne progressent que très légèrement (+ 1,6 %) alors que les énergies alternatives continuent leur entrée sur le marché de l’occasion : hybrides (+ 21,3 %) et électriques (+ 93,9 %).

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos