Baromètre du CNPA 1er trimestre 2013 : aucune amélioration en cours

Publié le par

Baromètre du CNPA 1er trimestre 2013 : aucune amélioration en cours

L’activité s’avère atone en France au premier trimestre 2013. La production manufacturière s’est repliée, alors que la production de services marchands hors commerce progresse de manière très limitée. La demande intérieure est restée faible tout au long du trimestre. Avec le durcissement du malus sur les émissions de CO2 au 1er janvier 2013, les dépenses en automobiles ont à nouveau été en net repli au premier trimestre 2013 et la consommation de produits manufacturés recule encore en ce début d’année.

• Dans ce contexte, le chiffre d’affaires des professionnels de l’automobile se dégrade sensiblement par rapport au premier trimestre 2012. L’année 2013 débute par une régression de 5 % à un an d’intervalle, une baisse sans précédant depuis le lancement du Baromètre en juin 2009.

• Les items liés au commerce de véhicule sont exceptionnellement mauvais pour ce premier trimestre :
- les ventes en valeur de véhicules neufs reculent de près de 11 %,

- le chiffre d’affaires sur les ventes d’occasion connaît sa plus forte baisse, avec un repli de 4%.

• L’activité réparation de voitures affiche un recul de 3,5 %. Un chiffre à relativiser, dans la mesure où il est comparé à un premier trimestre 2012 positif (+ 2% à l’époque). On note que ce sont les mécaniciens réparateurs indépendants qui souffrent le plus, avec un chiffre d’affaires en baisse de 6%.

• Pour les concessionnaires en véhicules industriels, la situation ne s’améliore pas non plus. Le premier trimestre de l’année a également été marqué par une sensible régression de l’activité. Comme précédemment, la baisse du chiffre d’affaires atteint 9 %. Toutes les branches du secteur poids lourds ont connu de fortes diminutions proches de - 10 %.

• En raison de la baisse continue des affaires, les marges des entreprises poursuivent leur dégradation chez la plupart des professionnels interrogés, et ce quel que soit le secteur d’activité.

• Les responsables d’entreprise ont, une nouvelle fois, nettement ajusté leurs effectifs. 1 900 suppressions d’emplois sont comptabilisées pour ce premier trimestre. Ainsi sur 15 mois, la Branche déplore la perte de 7 300 postes (- 5 400 en 2012). Cette tendance ne devrait pas s’améliorer dans les mois à venir tant que les perspectives conjoncturelles ne s’améliorent pas.

Pour en savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos