Belle progression du marché du véhicule d’occasion en février

Publié le par

Belle progression du marché du véhicule d'occasion en février

D’après les données fournies par le site d’annonces en ligne AutoScout24, le marché français du véhicule d’occasion affiche une belle embellie en février. Avec 456 856 unités immatriculées, le marché a progressé de 7,3 % par rapport à la même période en 2018. Le rapport VO/VN est de 2,65.

« Comme annoncé précédemment, le marché de la voiture d’occasion est en train de rattraper le déficit enregistré en 2018, commente Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France. En deux mois, ce sont 40 000 unités supplémentaires qui ont été immatriculées. Les jeunes occasions essence et hydrides sont très recherchées par ceux qui ne peuvent se permettre d’acheter un véhicule neuf. Le diesel reste néanmoins le choix de plus de 6 Français sur 10. Les véhicules d’une certaine taille, de type véhicule compact (Renault Mégane ou Peugeot 308), sont encore à plus de 75 % immatriculés en diesel. »

Cinquième mois consécutif de hausse

Recentré sur les véhicules plus récents, le marché VO reprend donc un rythme de croissance pour le cinquième mois consécutif. Il convient de souligner la belle progression des marques Dacia, Mercedes-Benz, Skoda, Mini et Kia. Les jeunes occasions de 2 à 5 ans sont de plus en plus plébiscitées tandis que les motorisations diesel se reprennent un peu pour atteindre 62 % du marché. Les jeunes occasions, cœur de l’activité VO des concessionnaires, ont fait un bond de 14,2 %. Les quasi-neuves ont affiché une forte progression autour de 10 %. Les autres segments plus âgés restent positifs, même s’ils perdent des parts de marché.

L’électrique encore embryonnaire sur le VO

Si les motorisations électriques ont fait un bond de 102,4 %, elles restent embryonnaires avec 0,29% de part de marché.

Évolution par marque

Si Peugeot est plus ou moins en ligne avec le marché avec une hausse de 6,7 %, Renault (+ 2,6 %) et Citroën (+ 4,4 %) affichent une progression plus mesurée. Durant cette période, les modèles Scénic et Megane ont baissé respectivement de - 3,6 % et de - 1,6 %. Les marques allemandes ont enregistré de bons résultats en février, à l’image de Volkswagen (+ 10 %), Audi (+ 10,2 %), Mercedes-Benz (+ 16,4 %) ou encore BMW (+ 13,6 %). Les autres plus fortes progressions sont les suivantes : Dacia avec (26,9 %), Skoda (16 %), Mini (15,4 %), Kia (15,3 %), Toyota (13,3 %) et Hyundai (11,9 %).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos