Le Berlingo entame sa troisième vie

Publié le par

Citroën confirme sa présence sur le marché des ludospaces en commercialisant une nouvelle génération du Berlingo.

Le Berlingo entame sa troisième vie

Depuis sa sortie sur le marché en 1996, le Citroën Berlingo (Multispace VP et Utilitaire) a séduit 2,9 millions de clients. La firme aux chevrons a décidé d’accentuer ses positions face à des challengers tels que les Renault Kangoo, Ford Transit ou Tourneo, et Peugeot Partner. Cette nouvelle génération bénéficie de motorisations Euro 6 de 75, 100 et 120 chevaux de dernière génération, héritières de la technologie BlueHDi en diesel, associées à une boîte manuelle ou pilotée (ETG) à 6 rapports. C’est notamment le cas du bloc de 120 ch considéré comme le plus emblématique de cette lignée… Ces blocs, sans oublier les deux moteurs à essence de 95 et 120 ch (avec boîtes manuelles à 5 vitesses), annoncent une consommation moyenne de 4,1 l/100 km, puis un taux d’émissions de CO2 légèrement supérieur à 100 g/km.

Proposé en quatre niveaux de finition (Live, Feel, Shine, XTR), le Berlingo affiche une longueur de 4,38 m, une hauteur de 1,81 m et un empattement de 2,73 m. Il convient de préciser que sa déclinaison VU comprend deux versions dont la plus longue est de 4,63 m. Ce véhicule se distingue par sa modularité (il peut inclure 7 places dans la configuration Multipsace), par un volume de coffre qui va de 675 litres à 3 m3 une fois les sièges de rang deux déposés. Il se caractérise par la présence d’une ou deux portes latérales coulissantes, par un volet arrière avec lunette ouvrante, par son coffre de rangement de toit Modutop, et par de possibles barres de toit longitudinales. En déclinaison VU, il se distingue par sa capacité de chargement de deux euro-palettes, sa charge utile étant de 890 kilos, puis par une longueur utile qui va jusqu’à 3 mètres en option court, ou 3,25 mètres en option longue.

Côté sécurité, le Berlingo dispose des systèmes d’aide à la conduite suivants : ABS, ESP, régulateur de vitesse (de série dès le niveau deux d’équipement). Par ailleurs, il sera équipé, dès le mois de novembre prochain, du système de freinage automatique à basse vitesse baptisé Active City Break. Sans oublier un module d’aide au stationnement avant, ainsi qu’une caméra de recul. Susceptible d’être vendu à parts égales entre particuliers et sociétés et à 90 % en version diesel, son prix moyen est de 24 000 euros en définition VP, et de 18 888 euros en définition utilitaire. Sa commercialisation a débuté le 11 juin dernier en France.

Encadré

Deux nouveaux moteurs pour le C4 Picasso

Deux nouveaux moteurs apparaissent sous le capot de la gamme C4 Picasso. Il s’agit de motorisations diesel de la lignée Blue HDi de 120 chevaux proposées avec une boîte automatique ETG et avec une boîte manuelle à six rapports. Ces blocs sont disponibles sur la quasi-globalité des composantes de la gamme et disposent du système Stop & Star. Les clients peuvent désormais avoir accès à un bloc Blue HDi de 150 chevaux couplé d’une boîte de vitesse manuelle à six vitesses, ou à la boîte ETG.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos