Bertrand Cormier (Midas) : « Nous déployons un nouveau concept de marque »

Publié le par

Bertrand Cormier dirige l’enseigne Midas pour la France. Ce réseau du groupe Mobivia reste largement composé de franchisés. Ces chefs d’entreprises indépendants se retrouvent dans une enseigne multimarques en pleine évolution. Un nouveau concept est actuellement déployé pour mettre la notion de service au centre de l’offre Midas. Son directeur général aborde ces changements, dans un contexte peu favorable.

© Midas
© Midas

Auto Infos : Comment se porte Midas en cette période difficile ?

Bertrand Cormier : Midas compte aujourd’hui 360 centres dont 330 franchisés. Notre exercice annuel s’est terminé au mois de septembre. La forte reprise vécue entre mai et septembre n’a pas permis de rattraper l’activité perdue pendant le confinement. Nous avons perdu 5 à 6 % de chiffre d’affaires sur l’exercice 2019/2020. Au niveau des centres, cela a été très variable d’un établissement à l’autre. Ceux qui sont restés ouverts ont eu moins de mal à reprendre. Nous avons mis en place un suivi qui a permis de passer cette période sans trop de casse. Cela a été aussi l’occasion d’accélérer sur le digital.

A. I. : Quels sont ces outils digitaux ?

B. C. : Depuis juin 2019, les clients peuvent obtenir un devis pour 80 % des prestations effectuées dans nos ateliers. Au cours du mois de juillet, nous avons eu une augmentation de 100 % des rendez-vous pris par l’intermédiaire de notre site internet. Nous n’avons pas encore les chiffres précis mais sur l’exercice 2019/2020, nous serons sans doute sur une hausse de 40 % des rendez-vous fixés sur internet. Globalement, nous communiquons de plus en plus avec nos clients de manière digitale, en envoyant des photos prises en centre par exemple. Tout ceci était déjà lancé mais la crise sanitaire a accéléré l’utilisation de ces outils, qui facilitent la vie de nos clients.

A. I. : Quelles sont les autres nouveautés de l’enseigne ?

B. C. : Nous déployons un nouveau concept de marque, centré sur le service. Nous avons une nouvelle identité visuelle basée sur une façade blanche et un logo jaune, car nous voulons apparaître dans le paysage. Une clé figure aussi sur la façade, avec le nouveau slogan : « donnez-nous vos clés, on s’occupe de tout ». En effet, nous souhaitons offrir de plus en plus de services à nos clients. L’accueil évolue avec des couleurs chaleureuses, un véritable espace dans lequel les clients peuvent travailler, notamment grâce à la présence de tablettes. Des écrans relaient les messages de l’enseigne ainsi que les informations. Une ouverture vitrée vers l’atelier permet de voir les véhicules pris en charge. L’atelier reçoit également les nouvelles couleurs de l’enseigne.

A. I. : Quels nouveaux services proposez-vous ?

B. C. : Le dépannage sur site en cas de panne de batterie a été mis en place à la sortie du confinement et perdure depuis cette période. Nous pourrions l’élargir à d’autres motifs qui ne nécessitent pas l’utilisation d’équipements lourds. Depuis une semaine, nous avons lancé le convoyage du véhicule, pour que le client ne se déplace pas. Près de 60 % du réseau propose ce service. Cela illustre bien l’apport de solutions que nous souhaitons mettre à la disposition des automobilistes. Pour le moment, le convoyage est gratuit mais nous verrons avec le réseau si cette gratuité peut être maintenue dans le temps. Nous ne négligeons pas l’électrique et l’hybride, même si ces voitures restent largement minoritaires dans nos ateliers. Nous devons être capables de les accueillir, notamment dans les métropoles. A Madrid, nous testons un Midas City, spécialisé dans les nouvelles mobilités. En France, une dizaine de centres proposent l’entretien des deux-roues thermiques. Nous sommes également partenaire de Carglass pour proposer un diagnostic vitrage aux clients et une solution chez Carglass. Nous avons commencé le déploiement de ce service dans une quinzaine de centres et nous devrions en avoir 250 d’ici fin 2021. Enfin, nous n’oublions pas les entreprises. Nous travaillons sur de nouveaux accords pour renforcer notre présence chez les loueurs et les grandes flottes.

A. I. : La crise sanitaire est-elle un frein pour ce nouveau concept ?

B. C. : Une vingtaine de centres sont déjà aux nouvelles normes et toutes les ouvertures sont aux nouvelles couleurs. Nous donnons la priorité à la réfection de l’accueil, avec l’objectif qu’un tiers du réseau réalise les travaux nécessaires cette année.

A. I. : Quels sont vos objectifs en matière d’ouvertures de centres ?

B. C. : Nous avons ouvert 14 centres au cours du dernier exercice et nous voulons en ajouter 25 cette année. Nous intéressons de plus en plus les MRA et les agents de marques. Nous aimerions qu’un tiers de nos nouveaux établissements soient des ateliers convertis. Les agents portent un regard différent sur Midas, car nous avons des outils informatiques performants, de la rentabilité, des services à offrir aux clients et ils sont vite rassurés sur les aspects techniques. L’aspect multimarques et l’accompagnement que nous proposons les séduisent.

JPEG - 113.5 ko

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos