Bilan 2019 : Citroën réalise une belle performance sur le marché français

Publié le par

La stratégie de recentrage de la gamme sur quelques modèles porte ses fruits. Citroën a ainsi gagné près d’un point de part de marché, pour atteindre les 10,6 % au global en 2019.

Bilan 2019 : Citroën réalise une belle performance sur le marché français

Lors de son point annuel concernant le bilan commercial des marques Citroën et DS, Amaury de Bourmont, directeur commercial France de ces deux marques, a rappelé « que sur un marché français globalement très fort à plus de deux millions de voitures immatriculées, Citroën a réalisé une très bonne année 2019 avec une croissance de 10 % en volume avec un total de 65 000 VP ce qui est vraiment un très bon résultat ». La marque affiche ainsi une part de marché en croissance de près d’un point à 10,6 %.

Une croissance portée par les canaux vertueux

La croissance de Citroën a été portée « par les canaux vertueux », comme le rappelle Amaury de Bourmont, mais aussi par sa gamme : « La C3 occupe la deuxième place du classement des véhicules les plus vendus en France, la C3 Aircross (douzième place) est aux portes du Top 10. Enfin, le C5 Aircross se classe en seizième position en enregistrant une forte progression. Globalement, tous nos modèles ont été soit stables soit en progression ». Une évolution positive qui confirme la réussite de la stratégie d’une concentration de la gamme sur moins de modèles mais répondant exactement aux aspirations du marché.

Performance sur le canal des particuliers

Sur le canal des particuliers, en recul cette année pour l’ensemble du marché, Citroën occupe la troisième place avec une part de marché proche de 11 %, soit un gain de plus d’un demi-point. « Nos volumes à particuliers sont à peu près de 46 % de nos volumes totaux ce qui est nettement supérieur au marché global », ajoute-t-il. Par ailleurs, la marque a pratiquement divisé par deux l’écart de performance par rapport aux leaders sur le marché des particuliers (Peugeot et Renault).

Au niveau du B to B, la marque affiche également une progression extrêmement forte avec deux points gagnés par rapport à 2018. Ce qui permet à Citroën de commercialiser pratiquement 75 % de ses volumes entre les particuliers et le B to B avec des parts de marché entre 10,5 et 11 %. Enfin, sa part de marché sur les canaux tactiques est inférieure à 10 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos