Bilan 2019 : les véhicules électrifiés en retard par rapport à l’objectif du contrat stratégique de la filière

Publié le par

Le marché des véhicules électrifiés poursuit sa progression, avec près de 70 000 unités immatriculées dans l’Hexagone en 2019. Des résultats qui restent cependant en deçà des objectifs de la filière.

Bilan 2019 : les véhicules électrifiés en retard par rapport à l'objectif du contrat stratégique de la filière

D’après les données fournies par Avere-France et AAA Data, 42 763 véhicules particuliers (+ 38 %), 7 958 utilitaires légers 100 % électriques (- 2 %) et 18 582 hybrides rechargeables (+ 38 %) ont été mis à la route en 2019, soit près de 70 000 unités au total. Les véhicules légers rechargeables ont ainsi représenté 2,6 % de l’ensemble des immatriculations.

70 % de l’objectif annuel du contrat stratégique de filière

Ce volume annuel établi pour 2019 fait apparaître un retard par rapport à l’objectif du contrat stratégique de filière. En effet, 30 % de cet objectif n’a pas été atteint en 2019. Pour mémoire, ce contrat de filière prévoit un total d’un million de véhicules électrifiés en 2022.

« L’année 2019 a été très dynamique pour la mobilité électrique et 2020 s’ouvre sur des enjeux forts en matière de réglementation CO2 et de massification de l’offre avec de nouveaux modèles, analyse Cécile Goubet, déléguée générale d’Avere-France. Ces notes positives sont néanmoins à nuancer : en 2019, nous avons atteint 70 % de l’objectif annuel du contrat stratégique de la filière. Il faudra rattraper ce déficit tout en doublant le nombre de véhicules vendus en 2020 pour tenir la trajectoire. D’autre part, les annonces du gouvernement sur la réduction du bonus, en particulier pour la cible professionnelle, posent question ».

Voitures particulières électriques : 42 763 immatriculations

Dans le détail des différentes motorisations électriques, 42 763 voitures électriques particulières ont été mises à la route en 2019. Cela représente 1,9 % de l’ensemble des immatriculations de véhicules particuliers tous carburants confondus, contre 1,5 % en 2018.

Véhicules utilitaires électriques : 7 958 immatriculations

Sur l’ensemble de l’année, le marché de l’utilitaire léger électrique affiche un léger recul de 2 % avec 7 958 nouvelles immatriculations contre 8 103 unités enregistrées en 2018. Au total, les modèles électrifiés représentent 1,7 % du segment.

PHEV : 18 582 immatriculations

En 2019, 18 582 nouveaux hybrides rechargeables ont été mis à la route, soit une progression de 38 % sur l’année. Malgré une offre grandissante, passée de trente à quarante modèles disponibles, le segment ne représente que 0,8 % de l’ensemble des immatriculations de véhicules légers, contre 0,6 % en 2018.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos