Bilan 2019 : un marché VP marqué par les canaux tactiques

Publié le par

2 214 279 voitures particulières ont été immatriculées en France en 2019, soit une hausse de 1,88 % par rapport à 2018. Voilà pour les données brutes car la réalité des ventes dans les différents réseaux est toute autre.

Bilan 2019 : un marché VP marqué par les canaux tactiques

Le canal des véhicules de démonstration apparaît comme le grand gagnant de ce cru 2019 avec une progression de 13,83 % pour une part de marché de 17,26 %. Pour autant, ces véhicules immatriculés artificiellement ne restent pas éternellement sur les parkings des distributeurs puisqu’ils sont rapidement reconvertis en véhicules d’occasion très récents. Cette cavalerie sur les immatriculations crée invariablement une perte de valeur et de rentabilité pour les réseaux de distribution. Même si le canal tactique a toujours existé, il tend à se professionnaliser depuis quelques années pour devenir un canal de vente à part entière comme c’est déjà le cas dans d’autres pays européens. Cette tendance devrait d’ailleurs se confirmer dans les années à venir dans l’Hexagone.

Les ventes aux particuliers au plus bas

L’année 2019 confirme également une autre tendance de fond : la chute inexorable des ventes aux particuliers. Elles ont régressé de 6,76 % en 2019 et ne représentent plus qu’une part de marché de 44,35 % contre plus de la moitié du marché il y a encore quelques années. Les nouvelles réglementations : bonus-malus en France et réglementation CAFE de réduction des émissions de CO2 en Europe accélèrent cette tendance. L’achat d’un véhicule devient un véritable casse-tête pour les particuliers. Et la période qui s’ouvre au 1er janvier 2020 avec l’instauration d’une double grille de malus ne risque pas d’arranger les choses. Autre tendance de fond : l’électrification des véhicules devrait transférer les achats des particuliers vers le B to B.

Le canal B to B en pleine forme

Le canal B to B se porte, en revanche, très bien. À lui seul, il permet de soutenir la rentabilité du marché français. Les ventes aux professionnels progressent de 14,2 % pour une part de marché de 24,6 % et un total de 543 857 immatriculations de voitures particulières, un nouveau record !

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos