Le groupe Bodemer met les femmes à l’honneur

Publié le par

À l’occasion d’une exposition intitulée « Clichés sans préjugés », le groupe Bodemer a dévoilé, le 7 septembre, en partenariat avec le GNFA, une série de photographies mettant à l’honneur douze femmes de son entreprise. Objectif : réaffirmer la parité homme-femme dans les métiers de l’automobile.

Christophe CARIGNANO, Directeur des rédactions
Christophe CARIGNANO, Directeur des rédactions

C’est dans l’enceinte du GNFA de Saint-Brieuc, à Ploufragan (22), qu’a été dévoilée, devant de nombreux invités, l’exposition « Clichés sans préjugés » rassemblant douze portraits de collaboratrices du groupe Bodemer.

« C’est un projet qui a pris vie naturellement dans le groupe, rappelle Alain Daher, président du groupe Bodemer. Malgré tous nos efforts, la proportion de femmes travaillant dans l’entreprise ne progressait pas. La bonne nouvelle : nous recrutons aujourd’hui de plus en plus de femmes dans les ateliers sur des métiers traditionnellement réservés aux hommes, tandis que les postes administratifs sont, eux, à la baisse ». Et d’ajouter : « Sur un effectif de 1 200 salariés, le groupe compte 225 femmes. C’est certes insuffisant, cette exposition est un premier pas pour progresser. »

22,7 % de femmes dans les métiers de l’automobile

Partenaire de l’événement, le GNFA a rappelé par la voix de Marie-Noëlle Tavaud, sa directrice générale, que les mentalités évoluent : « Nous rencontrons de plus en plus de femmes avec des parcours atypiques et qui réussissent à s’installer sur des métiers traditionnellement réservés aux hommes. Si les compétences sont au rendez-vous, il est encore difficile pour elles de trouver une légitimité. Cette parité homme-femme doit devenir une valeur. »

D’après une étude de l’Observatoire des métiers menée par l’Association nationale pour la formation automobile (ANFA) en 2014, les femmes ne représentent que 22,7 % des salariés des services de l’automobile, soit un total de 90 000. Cette proportion serait même à la baisse depuis 2010 en raison notamment de la chute des emplois dans les services administratifs. L’emploi féminin est par ailleurs plus présent dans les stations-service, les écoles de conduite et la location. Les femmes occupent majoritairement des postes administratifs ou officient dans la vente. À noter que la proportion des femmes en formation initiale dans les services de l’automobile est en légère hausse.

<galleria8709|width=630>

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos