Bon mois de juillet pour le VO en Europe

Publié le par

Selon les données fournies par l’étude Indicata Market Watch, le mois de juillet a été positif en matière de ventes de véhicules d’occasion dans la quasi-totalité des marchés européens.

Crédit photo : Groupe Lempereur
Crédit photo : Groupe Lempereur

L’étude Indicata Market Watch, réalisée par Indicata, filiale d’Autorola, indique une hausse globale de 12,5 % des ventes de véhicules d’occasion au mois de juillet, dans les 13 principaux marchés européens dont la Turquie. La hausse avait atteint 13,2 % sur cette même zone au mois de juin, ce qui démontre un maintien de la demande. Au-delà de cette moyenne, les résultats les plus marquants sont une augmentation de 64,6 % en Turquie et une légère baisse de 1,8 % au Royaume-Uni. Tous les autres pays affichent des progressions situées entre 4,6 % pour la France et 30,7 % pour l’Espagne.

Stocks en baisse

Toujours selon les données de l’étude, le niveau global de stocks des vendeurs professionnels était en baisse de 14 % au 1er août dernier par rapport au mois d’avril. Ce niveau en recul a handicapé certains marchés, à l’image du Royaume-Uni, dont les stocks ont baissé de 22 %. Cependant, le recul de 26 % enregistré par la Suède n’a pas empêché une hausse des ventes en juillet de 18,1 %. En France, l’étude révèle une baisse du niveau des stocks de l’ordre de 14 %, soit l’équivalent de la moyenne européenne.

Evolution des motorisations

En matière de motorisations, Indicata souligne une progression continue de l’électrique et de l’hybride. Ainsi, la hausse des ventes de véhicules électriques d’occasion a atteint 114,17 %, tandis que celle des modèles hybrides a bondi de 98,4 % en juillet. L’essence a enregistré une augmentation de 14,67 %, devant le diesel, qui a réalisé une timide progression de 6,45 %. Sur le seul marché français, le gasoil a reculé de 8,44 %, tandis que l’essence a augmenté de 23,63 %. L’accélération des motorisations alternatives est plus marquée pour les modèles hybrides (+147,59 %) que pour les véhicules 100 % électriques (+104,63 %). Enfin, la hausse des ventes a surtout profité au segment des SUV, qui ont vu leurs ventes augmenter de 37,08 % par rapport à juillet 2019. La côte d’amour des français pour ce type de véhicule ne se dément donc pas, malgré l’image anti-environnementale de ces voitures.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos