Bond de 10 % en 2017 pour l’industrie automobile française

Publié le par

Selon une étude réalisée par le cabinet PwC, par le biais de Strategy&, la santé générale de l’industrie automobile française était au beau fixe en 2017, avec une hausse de 10 % par rapport à 2016.

Bond de 10 % en 2017 pour l’industrie automobile française

Selon Strategy&, l’entité de conseil en stratégie de PwC, la production de véhicules légers aurait ainsi atteint 2,3 millions d’unités sur 2017, soit le plus haut niveau enregistré depuis 2011 et ses 2,2 millions d’unités.

Ce phénomène s’expliquerait notamment par le lancement de plusieurs véhicules – le Grandland X d’Opel produit par PSA, ou encore la nouvelle Nissan Micra produite par Renault – mais également par la forte dynamique d’assemblage de véhicules utilitaires, que ce soit pour les marques françaises ou étrangères.

Hausse chez les utilitaires

Par ailleurs, dans un contexte où les ménages et les entreprises renouent avec la confiance, la vente de véhicules légers particuliers (VP) et les utilitaires (VUL) connaît une progression de 5,1 % en 2017 par rapport à 2016, en termes de volume. Le marché des véhicules utilitaires légers (VUL) affiche, pour sa part, un rebond de croissance de l’ordre de 7 % en 2017.

« La croissance économique devrait rester soutenue en 2018 (+ 1,9 % selon le FMI) et les taux d’intérêts faibles devraient stimuler le remplacement du parc et les ventes de véhicules neufs. Nous prévoyons donc une croissance des volumes à nouveau soutenue en 2018 », analyse Benoit Romac, associé Strategy&, l’entité de conseil en stratégie de PwC.

Du côté des véhicules hybrides et électriques

En 2017, le marché des véhicules hybrides et électriques était lui aussi sur la pente montante, avec une croissance de 40 % par rapport à 2016. Le marché a enregistré la vente de 83 000 véhicules hybrides rechargeables ou non. Cependant, les véhicules 100 % électriques rencontrent, eux, une croissance nettement plus modérée de 13 %, avec près de 31 000 unités commercialisées.

« L’avenir du marché des véhicules électriques s’annonce favorable comme nous l’évoquions déjà dans notre précédente étude sur l’évolution de la demande des consommateurs "EASCY", assure François Jaumain, associé PwC, responsable du secteur automobile. Aujourd’hui, la plupart des constructeurs ont déjà présenté une gamme complète de véhicules électriques, aussi bien dans le haut de gamme que pour les véhicules les plus courants ».

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos